La mythologie grecque PDF

Comme le montre l’abondance des monuments, des la mythologie grecque PDF d’art et toute la  tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute.


La mythologie de l’antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros. Chaque puissance naturelle peut être représentée par une divinité. De plus il existe des sources multiples et divergentes sur l’histoire des divinités. Comme l’a écrit Pausanias dans son Périégèse «Les histoires grecques ont en général plusieurs versions et ceci est particulièrement vrai pour la généalogie. Les romains adoptèrent les dieux grecs et leurs légendes.

C’est pourquoi c’est la même fiche qui sert en général aux deux civilisations. Toutefois certains dieux étaient spécifiquement romains et vous pourrez en trouver la liste dans les fiches consacrées à Rome. Ces fiches comportent en général une iconographie prise aussi bien parmi les œuvres antiques que chez les modernes. Si les représentations artistiques des personnages de la mythologie vous intéressent suivez ce lien MYTH’ART. Du côté sources d’informations, je vous propose outre la bibliographie qui suit, les résumés de quelques grands textes classiques du monde antique et de quelques modernes ayant traité un sujet antique. Vous pouvez aussi accéder aux textes ou aux fiches des auteurs en cliquant sur leur nom. Vous trouverez aussi les expressions et des mots encore utilisés de nos jours qui font allusion à la mythologie classique.

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet. Le buste de Zeus découvert à Otricoli, en Italie. La mythologie grecque, c’est-à-dire l’ensemble organisé des mythes provenant de la Grèce antique, se développe au cours d’une très longue période allant de la civilisation mycénienne jusqu’à la domination romaine. Des textes comme la Théogonie d’Hésiode et les épopées d’Homère ne sont donc pas des textes sacrés : ce sont des œuvres littéraires proposant une vision parmi d’autres de la création du monde et des généalogies divines, mais elles ne se proposent pas de dicter ce qu’il faudrait obligatoirement croire.