La Note de synthèse : Principes de base, Démontage du dossier, Montage de la note, Dossiers commentés PDF

Avec le développement d’Internet et la Note de synthèse : Principes de base, Démontage du dossier, Montage de la note, Dossiers commentés PDF WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information.


L’épreuve sur dossier est une épreuve traditionnelle dans tous les concours administratifs et judiciaires ; elle revêt diverses appellations : note de synthèse, note administrative, rapport, circulaire, instruction… Malgré ces dénominations diverses, les caractères généraux de ces exercices sont quasiment similaires (sauf la présentation formelle) et leur objectif est commun : vous faire lire vite et bien, puis écrire… vite et bien. Le même traitement méthodologique peut être appliqué à l’ensemble de ces épreuves. L’objectif de la note de synthèse est la rédaction d’un document  » froid et impersonnel  » de 4 à 6 pages à partir d’un dossier comportant plusieurs textes sur un même sujet. Ce livre vous décrit pas à pas la méthode pour démonter le dossier qui vous est donné, puis construire la note de synthèse et l’illustre de plusieurs exemples. Tout au long de cette méthode, l’auteur dévoile, en outre, le comportement et les attentes du correcteur face à votre note de synthèse ; en connaissant ce qu’il attend de vous et quels sont ses principes de notation, vous saurez ainsi valoriser au mieux votre travail.

La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel.

Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre.

En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, les NTIC incluent aussi la téléphonie mobile, mais les premières technologies mobiles qui ont plus de trois décennies peuvent-elles être qualifiées de  nouvelles  ? Cela montre qu’il n’est pas utile d’établir des catégories rigides pour distinguer ce qui est nouveau de ce qui ne l’est pas. TIC ou Technologies de l’Information et de la Communication ne sont pas mentionnés.