La Nuit PDF

Qu’est-ce que la Nuit de la Solidarité, et pourquoi en organiser une chaque année ? Comment s’est déroulée la Nuit de la Solidarité la Nuit PDF jeudi 7 février 2019 ? Dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 février 2019, la Ville de Paris a organisé la deuxième édition de la Nuit de la Solidarité, décompte de nuit des personnes sans-abri.


Aller à la rencontre des personnes qui vivent dans les rues de la capitale. Tel était l’objectif de la Nuit de la Solidarité qui s’est déroulée jeudi à partir de 22 heures et ce jusqu’à 1 heure du matin. Par groupe de 4 ou 5, les bénévoles, dotés d’un questionnaire anonyme, ont sillonné les rues de la capitale, pour parler, échanger, compter et apporter des solutions aux sans domicile fixe. Au total, près de 1700 Parisiens, encadrés par 400 professionnels de l’Action sociale étaient ainsi sur le terrain. La Maire de Paris a fait de la lutte contre l’exclusion la grande cause de sa mandature. L’une de ces actions vise à mieux connaître le nombre de personnes sans-abri, ainsi que leurs besoins : c’est la raison pour laquelle Paris a organisé en 2018 la première Nuit de la Solidarité . Il est proposé à chaque personne rencontrée, anonymement et sur la base du volontariat, de répondre à un questionnaire, qui permet de mieux connaître les besoins.

Pour donner toute sa mesure et être utile, cette meilleure connaissance de la situation doit s’inscrire dans la durée : c’est pourquoi les acteurs impliqués dans la première Nuit de la Solidarité, et de nouveaux partenaires, organisent la deuxième édition de la Nuit de la Solidarité, qui se déroulera dans la nuit du 7 au 8 février 2019. Comme l’an passé, aux côtés de la Ville, de l’État, des partenaires institutionnels et associatifs, les citoyens ont été invités à se mobiliser largement pour rendre la démarche possible. La méthode retenue en 2018 a été reconduite, pour permettre la comparabilité des résultats dans le temps. Cette année, de nouveau, la Nuit de la Solidarité n’a pu se faire qu’en partenariat étroit avec les acteurs de terrain, en premier lieu ceux de l’accueil, de l’hébergement et de l’insertion, et en mobilisant les citoyens volontaires. L’opération a été réalisée dans des conditions qui garantissent le strict anonymat des personnes rencontrées, l’absence de géolocalisation individuelle, ainsi que le caractère volontaire de la réponse au questionnaire proposé. Les documents ci-dessous ont permis à l’ensemble des personnes intéressées de prendre connaissance de la démarche.

Nuit de la solidarité 2019 – Guide bénévole – VF. Nuit de la solidarité 2019 – Engagement éthique – VF. Nuit de la solidarité 2019 – Note précisions méthodologiques VF. Nuit de la solidarité 2019 – Questionnaire personne seule 02-2019.

Nuit de la solidarité 2019 – Questionnaire Couple ou famille 02-2019. Nuit de la solidarité 2019 – Fiche Groupe 02-2019. Nuit de la solidarité 2019 – Carte Paris secteurs. Nuit de la solidarite 2019 – Cartes du 1er au 10 arrondissement. Nuit de la solidarité 2019 – Cartes du 11è au 20è arrondissement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

Retour sur la Nuit de la Solidarité 2018Lors de la première Nuit de la Solidarité, organisée dans la nuit du 15 au 16 février 2018, 3 035 personnes avaient été recensées, dont 485 dans le métro et les parkings. Les travaux menés par la suite par l’Atelier parisien d’urbanisme, sous l’égide d’un comité scientifique, à partir des questionnaires réalisés auprès des personnes rencontrées, ont permis de mieux connaître leurs profils. Mesures prises depuis la Nuit de la SolidaritéÀ la suite de la Nuit de la Solidarité, la Maire de Paris s’est engagée à mettre à disposition de l’État et des associations 1 500 places d’hébergement, et a lancé un appel à l’État afin qu’il en crée 1 500 autres. De nombreux maires d’arrondissements ont proposé d’ouvrir les portes de leur mairie ou de locaux annexes, pour l’hiver, permettant de rajouter près de 200 places supplémentaires. La Maire de Paris a notamment décidé d’ouvrir une halte de jour et de nuit pour 50 femmes au cœur même de l’Hôtel de Ville afin de donner une première réponse à la situation des femmes sans-abri. La Halte de l’Hôtel de Ville s’inscrit dans le cadre du développement de nouveaux dispositifs adaptés aux besoins des femmes sans-abri.

Volontaires de la Solidarité » sont par ailleurs mises en place par la Ville. Les premières sessions ont rassemblé plusieurs centaines de personnes, et de nouvelles sessions ont été organisées courant janvier 2019. De plus, un lieu dédié à la mobilisation citoyenne pour les sans-abri, la Fabrique de la Solidarité, ouvrira ses portes au printemps en 2019. New York, Los Angeles, Washington, etc. En France, Paris a été la première ville à mettre en place ce projet, en février 2018. La Ville de Paris a ensuite travaillé avec la Ville de Metz, qui a réalisé un premier décompte des personnes en situation de rue en mars 2018.