La Planète Jorn PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La Planète Jorn PDF pratique : Quelles sources sont attendues ?


Paul-Hervé Parsy, Laurent Gervereau, Asger Jorn, Michèle Berstein, Luciano Caprile, Guy Ernest Debord, Valérie Da Costa, Pierre Alechinsky, Enrico Baj, Antonio Saura, Troels Andersen Figure emblématique du groupe COBRA, l’oeuvre de Asger Jorn (1914 – 1973) est en réalité bien plus vaste. Elève de Fernand Léger en 1936, résistant au Danemark, fondateur de COBRA, du mouvement international pour un « Bauhaus Imaginiste », de l’Internationale Situationniste, proche de Jean Dubuffet – avec lequel il a enregistré des disques et qu’il expose à Silkeborg – Asger Jorn a traversé toutes les avant-gardes des années cinquante et soixante. Ce catalogue comprend des analyses inédites de son travail, certains de ses textes et des articles de Pierre Alechinsky, Guy Debord, Michèle Berstein et Enrico Baj.

En 1936, Asger Jorn arrive à Paris pour rejoindre l’Académie contemporaine de Fernand Léger. Pendant l’occupation nazie au Danemark, Jorn est communiste actif dans la résistance et participa au groupe artistique Høst. Après la fin de l’occupation, les possibilités de libre pensée critique dans les milieux communistes deviennent limitées, à cause de l’autorité politique, plus centralisée. Face au stalinisme, Jorn rompt avec le Parti communiste danois tout en continuant, jusqu’à la fin de sa vie, à se déclarer communiste. Ce groupe expérimental artistique est en révolte contre l’art culturel. En 1949, il organise le congrès Cobra de Bregnerød en compagnie de Mogens Balle, Carl-Henning Pedersen et de quelques membres de Cobra. Certains artistes y ont résidé avec leurs enfants pendant la période des travaux qui se sont déroulés en août-septembre 1949.

Dans les deux cas, il s’agissait de tableaux quelconques, paysages ou portraits, repeints par Jorn à même la surface, et à sa manière. Il est le frère de Jørgen Nash. Le musée Jorn se situe à Silkeborg, dans lequel Asger Jorn a créé un département d’art contemporain et auquel il a laissé une importante collection. Le Grand Baiser au cardinal d’Amérique, 1962. Karen Kurczynski, The Art and Politics of Asger Jorn: The Avant-Garde Won’t Give Up, Paris, Routledge, 2014, 292 p. Cobra: mouvement artistique international de la seconde après-guerre mondiale, Paris, Éditions Albin Michel, coll. Les grands maîtres de l’art contemporain , 1988, 128 p.

Collectif Jean-Michel Place, Cobra 1948-1951, Paris, Jean-Michel Place, coll. Collectif Cobra : singulier pluriel, Cobra : singulier pluriel, les œuvres collectives 1948 – 1995, Paris, coll. Graham Birtwistle, Asger Jorn’s comprehensive theory of art between Helhesten and Cobra 1946-1949, Utrecht, 1986. Det Banale , for mezzosopran og cello, Frederiksberg 1995. Wemaëre et Jorn, la force des contraires. Bénédicte Bollaërt, Alexandre Crochet et Bruno Gaudichon, Roubaix, La Piscine, et Paris, Maison du Danemark, 2013-2014, Paris, éditions Gourcuff-Gradenigo, 2013.