La religion des Phéniciens et des Araméens: Dans le contexte de l’Ancien Testament PDF

Il-bnedmin la religion des Phéniciens et des Araméens: Dans le contexte de l’Ancien Testament PDF jitwieldu ħielsa u ugwali fid-dinjità u d-drittijiet. Huma mogħnija bir-raġuni u bil-kuxjenza u għandhom iġibu ruħhom ma’ xulxin bi spirtu ta’ aħwa. Trois grandes périodes peuvent être distinguées dans l’évolution de la langue maltaise : le maltais sémitique ou arabe maltais, jusqu’à l’expulsion des Arabes de Malte, le maltais ancien, jusqu’à l’officialisation d’un alphabet, d’une orthographe et d’une grammaire en 1934, et le maltais moderne parlé aujourd’hui dans les îles. Le maltais est devenu une des langues officielles de Malte en 1934, à côté de l’anglais, quand l’usage officiel de l’italien a été abandonné.


Cet ouvrage présente deux domaines religieux encore mal connus, parce qu’ils n’ont pas laissé de monuments prestigieux comme les religions égyptiennes et mésopotamiennes : la religion des Phéniciens (et des Carthaginois), et celle des royaumes araméens de Syrie. Dans les deux cas, nous ne possédons guère de sources littéraires. Leur reconstruction doit donc se baser sur le matériel archéologique et épigraphique, ce qui permet d’émanciper l’étude de ces religions d’une perspective trop souvent centrée sur la Bible hébraïque, qui les déforme d’emblée en y dénonçant des formes de culte des idoles.
On découvre dans cette présentation deux univers religieux fascinants, organisés dans le cadre de petits royaumes, avec leurs panthéons, leurs cultes et leurs pratiques sacrificielles, on pénètre dans leurs sanctuaires et on se familiarise avec leurs mythes, leurs représentations des dieux et des rois, leurs conceptions du rôle des uns et des autres dans la vie quotidienne des sociétés.

Aujourd’hui le nombre de locuteurs est estimé à 500 000, dont 400 000 résidant à Malte. Les milliers d’émigrés maltais en Australie, au Canada, à Gibraltar, en Italie, au Royaume-Uni et aux États-Unis pratiquent cette langue en famille. La langue maltaise n’était traditionnellement pas écrite, l’écriture se faisant en italien. Ce groupe se partage en plusieurs sous-familles généralement géographiques. Le maltais est la langue parlée à Malte, dans les îles de Malte et de Gozo.

Lors de l’indépendance de Malte, le 21 septembre 1964, elle a été proclamée langue nationale. Porteurs de la culture de la céramique de Stentinello, ils implantent l’économie néolithique dans les îles, important bêtes et végétaux. Leurs habitudes sont celles des pasteurs siciliens. La gravure représente ce qui reste d’un mur formé de gros blocs de pierre.

Gravure de Jean-Pierre Houël de 1776. L’évolution de la population maltaise est parallèle à celle de la Sicile. Ces nouveaux arrivants vivifient la culture existante de l’archipel. La population maltaise, et avec elle sa langue, suit pendant plus d’un millénaire et demi une évolution qui lui est propre. La fréquentation des temples et leurs fréquents réaménagements font déduire une organisation sociale centrée sur ces temples. Cette période des temples prend fin avec la disparition des populations de bâtisseurs mégalithiques vers les années 2500 av. Cette population, renouant le lien entre Malte, la Sicile et le sud de l’Italie, va rentrer dans l’histoire en introduisant l’écriture.