LA ROUTE DES CHATEAUX D’AUVERGNE PDF

Un voyage intense et vertigineux qui vous mènera aux LA ROUTE DES CHATEAUX D’AUVERGNE PDF des plaisirs moto ! Prenez de la hauteur en survolant les routes sinueuses de la chaîne du Sancy pour rejoindre magistralement les crêtes du Cantal par les Plateaux du Cézallier ! Le Mont-Dore, la Bourboule, la Godivelle, le Pas de Peyrol où vous culminerez à 1589 m et pour finir, l’incontournable et si accueillant village de Salers ! Les plateaux sauvages du Cezallier au Forez 360 Km Prenez de la hauteur jusqu’à en tutoyer les volcans sur ce parcours de 350 km de virages et de routes joueuses.


L’Allier version sport et montagne 387 Km Une traversée sportive, joueuse, sauvage et montagneuse du nord au sud de l’Allier. View of Breche de Roland 2. Son altitude oscille entre 400 et 1 886 mètres. Le parc régional couvre cinq régions naturelles.

Très différent d’aspect, le panorama de la chaîne des Puys étale un moutonnement de cônes et de dômes boisés. Cantal et du Puy-de-Dôme évoquent pour la première fois, auprès de la Préfecture de Région, l’idée de créer  un Parc d’Auvergne et des Volcans . Le 24 octobre 1977, le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne est créé par arrêté ministériel. 104 communes — est de lutter contre sa baisse démographique par le biais d’une politique de valorisation des ressources locales. 1988, le Parc est étendu à 153 communes pour occuper une plus vaste zone d’intérêt patrimonial et paysager majeur de l’Auvergne. La délimitation de ce territoire désormais homogène repose alors pleinement sur les critères du volcanisme et de l’altitude.

Territoire remarquable à bien des égards, le Parc des Volcans d’Auvergne est également reconnu comme un espace rural habité. Ses habitants, ses professionnels, ses élus sont les premiers acteurs de son développement, de sa préservation et valorisation. De cette présence dépend l’avenir du Parc. Vivre ensemble, consommer, se déplacer et habiter autrement, c’est toute l’ambition du projet à venir du Parc des Volcans d’Auvergne qui vise à créer un lien harmonieux des habitants avec le territoire, et aboutir, à l’horizon 2025, à une qualité de vie renforcée et partagée. Présidé depuis octobre 2017 par François Marion, le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne coordonne et anime ce projet de territoire. Y adhèrent les collectivités du territoire qui ont approuvé la charte entre juin et octobre 2012 : communes et leurs groupements, départements du Cantal et du Puy-de-Dôme, ainsi que la région Auvergne.

Marque du Parc à des produits, des savoir-faire et des prestations d’accueil qui valorisent de façon durable et exemplaire des patrimoines du Parc. Son siège se trouve au château de Montlosier sur la commune d’Aydat dans le Puy-de-Dôme. De façon à agir plus facilement sur l’ensemble du territoire, il dispose d’une autre Maison du Parc, à Murat dans le Cantal. Entrée du parc sur la RN 122 à Vic-sur-Cère dans le Cantal.

L’histoire géologique des Volcans d’Auvergne est fondatrice de leur classement en Parc naturel régional. Ce territoire est composé de l’Artense, un plateau granitique, témoin des manifestations volcaniques qui ont donné naissance au plateau du Cézallier, aux Monts du Cantal, aux Monts Dore et aux Monts Dôme, caractérisés par l’emblématique Chaîne des Puys. Ces cinq régions naturelles constituent des ensembles géomorphologiques distincts mais complémentaires, façonnés et animés par des activités humaines séculaires. Ce plateau présente un relief adouci. Dégagées par l’altération et l’érosion,les roches granitiques ont produit des formes arrondies.

Les cônes de scories bien conservés sont rares donnant un paysage très plat. Sur ses bordures, le relief de  pays coupés  est constitué de profondes vallées séparées par des crêtes étroites. Ses vallées radiales exposent les  brèches cantaliennes , avalanches de débris, résultat de l’écroulement du stratocône, il y a 7 Ma. Elle est composée d’une centaine d’édifices volcaniques simples, alignés. Des projections, poussées par les vents dominants, ont été trouvées en Limagne. Le parc des Volcans englobe les grands espaces d’estives du Cézallier.