La société du probable : Les mathématiques sociales après Augustin Cournot PDF

John von Neumann dans les années 1940. Aîné d’une fratrie de trois, János Neumann né à Budapest de Margit Kann et de Miksa Neumann, un avocat originaire de Pest qui la société du probable : Les mathématiques sociales après Augustin Cournot PDF le conseiller juridique principal puis le directeur de la Banque de crédit et d’hypothèque hongroise.


 » En m’attribuant son prix en sciences économiques, après William Vickrey et John Nash, la Fondation Nobel récompense Augustin Cournot pour la troisième fois « , déclarait Robert Aumann à l’occasion de la conférence du Centre Cournot en 2005, dont ce livre d’hommage au penseur franc-comtois présente les actes. Mathématicien, philosophe, historien des sciences et économiste, Augustin Cournot (1801-1877) rompt avec ses prédécesseurs : sa démarche inaugure en effet la modélisation du social. Cournot ne se contente pas d’appliquer les mathématiques aux phénomènes sociaux, il affirme comme un principe incontournable leur mathématisation. Léon Walras, Stanley Jevons, Alfred Marshall, Gabriel de Tarde, Vilfredo Pareto et Irving Fisher seront les premiers à s’inscrire, à leur manière, dans la filiation cournotienne. La fécondité de la postérité de Cournot ne repose pas seulement sur cette rupture mais aussi sur la richesse d’une œuvre qui a irrigué les sciences sociales du XXe siècle : théorie des jeux, économie industrielle, théorie des probabilités et statistique, sociologie et critique historique.

Une anecdote rapporte qu’à huit ans, il a déjà lu les quarante-quatre volumes de l’histoire universelle de la bibliothèque familiale et qu’il les a entièrement mémorisés : doté d’une mémoire eidétique, il sera capable de citer de mémoire des pages entières de livres lus des années auparavant. Neumann ne fréquente ces deux universités que pour passer les examens. Il est le major de sa promotion pour les deux universités. 25 ans le titre de privatdozent à Berlin et à Hambourg. Durant cette  période allemande , l’une des plus fécondes de sa vie, il côtoie également Werner Heisenberg et Kurt Gödel.