La Théologie de Saint Paul, 2 volumes PDF

Eine kurze Einführung in die Internetseite von R. Здесь представлены тексты на русском языке. Qui sont les auteurs de Pontificalis Romani ? Ce tome III met en la Théologie de Saint Paul, 2 volumes PDF dans un livre, organisé en quatre volumes distincts, la compilation des différentes études et des principaux documents, déjà parus et mis en ligne entre 2006 et 2010.


Une déclaration-choc de la part d’un abbé très érudit qui a très bien connu la fondation et les débuts d’Ecône : « le rite de l’église réformée de Vatican II est invalide et ne peut d’aucune façon servir à sacrer un évêque. L’abbé Yves Maury a vécu à Ecône dans les années 1970 et a très bien connu les débuts de la FSSPX. Clerc érudit, au jugement très posé, il nous livre ici une déclaration de poids. Le rite de l’église réformée de Vatican II est invalide et ne peut d’aucune façon servir à sacrer un évêque.

L’Église conciliaire n’a donc plus d’évêque sacré validement depuis la mise en place de la réforme promulguée en 1969, et sans doute mise en application générale quelques mois plus tard. Il ne lui reste plus que quelques évêques bien âgés. L’église conciliaire n’est pas mieux lotie que les anglicans, ou autres branches protestantes qui partagent ses faveurs : elle n’est qu’un rameau mort. Un outil de combat pour mettre en garde les fidèles contre les faux sacrements qui leur sont dispensés à leur insu. Nous sommes heureux d’annoncer la publication par les Editions Saint-Rémi de 11 plaquettes de Rore Sanctifica qui représentent des extraits déjà parus du futur tome III à venir. Elles sont également déjà téléchargeables en PDF depuis le site.

Abbé Scott, novembre 2007, The Angelus Dans le numéro1 de septembre 2007 de la revue « The Angelus » de la FSSPX aux États-Unis, l’abbé Scott, alors encore supérieur du séminaire de la FSSPX en Australie, aborde la question très actuelle de la réordination des faux prêtres conciliaires qui souhaitent intégrer la FSSPX. Une pièce rare du complot anglican organisé pour circonvenir et tromper Léon XIII pour lui faire accepter les faux ordres anglicans. La lettre de Léon XIII au cardinal Richard, archevêque de Paris, dans laquelle le Pape lui-même déclare infaillible sa bulle Apostolicæ Curæ et condamne la Revue Anglo-Romaine. Il serait bon qu’un éditeur se saisisse de ces documents et les publie afin d’en assurer une meilleure diffusion. Son Sang par Notre Seigneur Jésus-Christ.