La vie des douze césars, tome 1. César – Auguste PDF

Illustration de La vie des douze césars, tome 1. César – Auguste PDF issue de La Chronique de Nuremberg. Vies des douze Césars qui rassemblent les biographies de Jules César à Domitien.


Suétone est né aux alentours de 69 ou 77 après J.-C dans une famille de l’ordre équestre. Sa vie nous est connue grâce à la correspondance qu’il a entretenu avec Pline. Il a d’abord exercé le métier d’avocat au forum, et a envisagé la carrière équestre avant de se faire dispenser du service militaire. Il obtient la protection de l’empereur Trajan dans les années 110 puis devient secrétaire ab epistulis auprès d’Hadrien. Il perdra cet office en 122, date qui signifiera le début de sa disgrâce.

Entre 119 et 122, Suétone dédie les Douze Césars à son protecteur Septicius Clarus. Cette œuvre le consacre comme une des gloires littéraires de son temps. Il s’agit d’une série de biographies des douze premiers empereurs romains commençant avec Jules César et allant jusqu’à Domitien. L’ouvrage couvre la même période que celle traitée par Tacite dans ses Annales et dans ses Histoires. Le point de vue adopté est néanmoins très différent. Le projet littéraire de Suétone consiste à découvrir à travers les actes et les événements de la vie des empereurs les traits particuliers de leur caractère, leurs mœurs, et la manière d’être propre à chacun d’entre eux. Suétone peint l’homme avec ses tendances naturelles, ses passions, ses qualités et ses vices. Il s’intéresse à la vie privée là où Tacite cherche à dégager de grandes lois générales sur la nature humaine en exaltant la vertu et en stigmatisant les vices.

Ce premier volume des Vies des douze Césars présenté dans la Collection des Universités de France comprend les deux premiers livres de l’œuvre de Suétone, consacrés aux vies de Jules César et d’Auguste. Le texte latin est accompagné de la traduction d’Henri Ailloud. Le volume comprend aussi une introduction retraçant la vie de Suétone et présentant les sources historiques de Suétone ainsi que la valeur littéraire de son œuvre. Enfin, des notes aideront le lecteur à se repérer dans ce texte extrêmement riche aussi bien sur le plan historique que littéraire.

Nous savons très peu de choses de la vie de Suétone. Jean le Lydien, sont les seuls éléments, dans la tradition littéraire, qui nous permettent de reconstituer sa biographie. Suétone naît probablement à Rome vers 69-70 apr. Il semble cependant que Suétone réussit à se faire dispenser du service militaire. Cette charge permit notamment à Suétone d’avoir accès aux archives impériales.

Entre 119 et 122, paraît la Vie des douze Césars, point culminant de sa carrière. Suétone fut un auteur très fécond, si l’on en croit la longue liste d’ouvrages que la Souda et certains auteurs lui attribuent. C’était un érudit qui a écrit sur les sujets les plus divers, un polygraphe animé d’une incroyable curiosité, qui possédait un savoir encyclopédique à la manière de Varron. Cet ouvrage est consacré aux gloires de la littérature latine. Parmi les poètes, on n’a conservé que des éléments des Vies de Térence, de Virgile, d’Horace et de Lucain, transcrites sur certains manuscrits des œuvres de ces auteurs.