Le Chat tigre PDF

Description de l’image Serval range IUCN. Le serval le Chat tigre PDF la seule espèce du genre Leptailurus. Un jeune serval du parc animalier de Thoiry.


 » Autrefois, il y a de cela bien longtemps… « , vu qu’on ne sait pas quand au juste, c’est dépaysant. Un chat-tigre, un roi dragon, un oiseau nourrisseur… et ce qu’il adviendra d’eux ou par eux, le moment venu, c’est dépaysant. Bref, une longue historie venue de Chine se faire conter chez nous, c’est dépaysant. Et alors ? Etre dépaysé sans bouger de chez soi, c’est assez plaisant, non ?

Il mesure de 54 à 66 cm au garrot. Son poids est de 9 à 16 kg chez les femelles, de 12 à 26 kg chez les mâles. Les oreilles du serval et son long cou lui permettent d’entendre et de voir au-dessus des hautes herbes de la savane. L’aspect de sa fourrure est variable : bien que la plupart des servals arborent des points ou taches à la manière des guépards, certains n’ont pour marques apparentes que quelques taches au-dessus des yeux et des anneaux autour de la queue. La longévité moyenne du serval est de 20 ans. Des servals noirs, atteints de mélanisme, ont été observés dans la nature et en captivité. Le premier est né dans les années 1990 au Canada et mourut à l’âge de deux semaines.

Le serval est également capable de cracher, grogner et miauler. Ce chat serval, assez commun en Afrique, vit principalement dans les savanes humides. Comme les servals ont besoin de cours d’eau dans leur territoire, on ne les trouve pas dans les demi-déserts ou les steppes arides. Le serval est capable d’escalader et de nager, mais il le fait rarement. Il peut uriner 30 fois par heure pour marquer son territoire. Le saut du serval lui permet d’attraper des proies en hauteur. Le serval mange rapidement, et si sa proie est trop grosse, elle peut parfois lui obstruer la gorge, ce qui le force à régurgiter.

Les petits animaux sont dévorés entiers. Chez les gros, il mange la viande et les petits os, mais laisse sur place les organes, la peau, les sabots ou le bec. Ses longues pattes et son cou lui permettent également de regarder par-dessus les hautes herbes, tandis que ses oreilles larges entendent les proies même quand elles se déplacent sous terre. En chasse, le serval peut rester immobile pendant près de 15 minutes, les yeux fermés en écoutant les proies aux alentours. Après avoir localisé sa proie, en général au crépuscule, et souvent grâce à son ouïe, le serval bondit avec dextérité. Il fait des sauts de quatre mètres de long, et de plus d’un mètre de haut avant de frapper sa victime avec ses pattes antérieures. Ses sauts peuvent parfois atteindre trois mètres de haut ou six mètres de longueur.

Le serval joue souvent avec sa proie pendant plusieurs minutes avant de la manger. La plupart du temps, il défend farouchement sa nourriture contre les autres prédateurs qui tenteraient de la lui prendre, les mâles étant souvent plus agressifs que les femelles. La femelle serval a une période de gestation de 66 à 77 jours, soit entre 2 mois et 2 mois et demi. Une ou deux fois par an, elle met bas une portée de deux ou trois petits. Si un tel endroit idéal ne peut être trouvé, un espace entre des arbrisseaux ou encore un nid d’herbes peuvent s’avérer suffisants. Les servals, comme les guépards, sont généralement amicaux et faciles à domestiquer. Les Anciens Égyptiens l’adoraient comme un dieu au même titre que les chats.