Le fondateur de l’opus dei I PDF

L’infiltration des intégristes dans les partis et le le fondateur de l’opus dei I PDF. L’Opus Dei est-elle une secte ? Le Monde Diplomatique, par Jesus Ynfante, juillet 1996. L’OPUS Dei prépare-t-il un nouvel assaut pour s’emparer du pouvoir en Espagne ?


Le Monde Diplomatique, par Adrien Willemin, septembre 1995. Le Monde Diplomatique, par Jesus Ynfante, septembre 1995. Elle est envoûtée comme dans une secte », raconte Mme Cécile Arnaud-Des Lyons. La troublante ascension de l’Opus Dei. Milice religieuse au comportement de secte, héritière d’un anticommunisme militant, puissance à la fois économique et politique, l’OEuvre exerce une influence multiforme sur l’Église, mais aussi sur les pouvoirs temporels, qu’elle cherche à infiltrer.

On retrouve ses proches jusque dans le gouvernement de M. Le titre de cette page ne peut être modifié. 1928 par Josemaría Escrivá de Balaguer. Cette organisation promeut notamment la sainteté au milieu du monde, aussi bien pour les laïcs que pour les prêtres séculiers. Le principal message de l’organisation est que chacun peut transformer son travail, ses loisirs, et sa vie de famille en des moments de rencontre avec Dieu.

Les liens étroits qu’entretenait l’Opus Dei avec le régime franquiste lui sont fréquemment reprochés. Dès 1946, Josemaría Escrivá de Balaguer fixa sa résidence à Rome afin de préparer les documents nécessaires à la curie romaine pour donner à l’Opus Dei une structure juridique adaptée à son caractère international. Vatican II et par le Code de droit canonique. Les prélatures personnelles sont des juridictions ecclésiastiques qui ont été constituées pour mener à bien, avec une grande souplesse, des tâches pastorales précises.

Alvaro del Portillo, à la tête de l’Opus Dei, est nommé premier prélat. Opus Dei comme celle de la  continuité . Entre-temps, Alvaro del Portillo suit le procès de canonisation de Josemaria Escriva de Balaguer. Le 17 mai 1992, il assiste en tant que prélat à la béatification du fondateur de l’Opus Dei par le pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre au Vatican. Le 23 mars 1994, Alvaro del Portillo meurt à Rome et monseigneur Javier Echevarría Rodríguez est nommé comme son successeur. Depuis la mort de son fondateur en 1975, l’Opus Dei a ainsi connu une vague d’expansion toujours en cours et est présente dans de nombreux pays. Mgr Javier Echevarría Rodríguez meurt le 12 décembre 2016 à Rome.