Le fondement culturel de la personnalité PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Il est adapté au cinéma le fondement culturel de la personnalité PDF Jean-Jacques Annaud en 1986, avec Sean Connery dans le rôle principal. Le Nom de la rose est une histoire en sept chapitres, chiffre symbolique qui représente le nombre de jours et d’étapes de l’enquête ainsi que le nombre approximatif de morts. L’histoire est bornée par le récit de la découverte du manuscrit que l’auteur prétend traduire, et par les conclusions du narrateur devenu vieillard.


Guillaume de Baskerville est un moine franciscain, chargé d’une mission diplomatique mais dont le rôle dans l’intrigue sera d’enquêter sur les crimes commis au sein de l’abbaye. Ancien inquisiteur, il est finalement forcé de reprendre sa charge temporairement, ce qui mettra à nu sa faiblesse lorsqu’il ne peut plus agir par la seule logique rationnelle. Bernard Délicieux frère lecteur du couvent franciscain de Carcassonne qui est cité dans le roman est une autre source, implicite, du personnage de Guillaume de Baskerville. Le nom d’Adso de Melk provient de l’abbaye bénédictine de Melk qui a fortement inspiré Eco pour son livre.

Eco fait ici allusion à Jorge Luis Borges qui comme Burgos était bibliothécaire et termina sa vie aveugle. Le personnage de Jorge de Burgos est rendu caricatural dans le film tiré du livre. Ce dernier lui donne une personnalité plus dense, complexe. Jorge incarne la bibliothèque et s’avère être le véritable maître de l’abbaye. Peut-être l’un des personnages qui connaissent le plus grand changement entre le roman et le film.

Dans le long métrage, il n’apparaît que comme un être faible, indécis et presque lâche, cherchant uniquement à éviter un scandale qui pourrait entacher sa réputation et celle de son abbaye. Dans le roman, ses motivations sont beaucoup plus ambiguës et étoffées, de même que sa personnalité. Le roman suggère que l’abbé serait le bâtard d’un puissant seigneur italien, ne devant sa place qu’à sa prestigieuse filiation. Dans le film, son sort est inconnu. Le roman, plus fidèle à la réalité historique, le voit repartir en Avignon, accompagné de ses prisonniers et des représentants de la papauté. Venantius de Salvemec – Frère copiste et traducteur de grec. Alinardo de Grottaferrata – Doyen des moines, n’ayant plus toute sa raison.

Malachie de Hildesheim – Frère bibliothécaire, sombre et sévère. Nicolas de Morimonde – Frère verrier. Séverin de Sant’Emmerano – Frère herboriste. Rémigio de Varragine – Frère cellérier, ancien hérétique dolcinien. Théologien en fuite aux thèses sur l’extatisme à la limite de l’hérésie.