LE GUIDE DU COACHING 4eme Edition PDF

Comment réaliser le Diagnostic EXTERNE d’une Entreprise ? Quel apport pour la stratégie d’entreprise et l’évaluation de ses LE GUIDE DU COACHING 4eme Edition PDF ? Analysons tout cela en détail et approfondissons le diagnostic externe de l’analyse SWOT pour vous permettre d’affiner la stratégie marketing et commerciale de votre entreprise.


L’ouvrage de John Whitmore est un best-seller, devenu en quelques années  » la  » référence dans le domaine. L’ouvrage reparaît ici profondément modifié et actualisé et sous une nouvelle présentation. En effet, devant le succès du coaching, Whitmore a tenu à en dénoncer les dérives et les usurpateurs. Il revient ici sur les fondamentaux de cette discipline, ancrée dans la psychologie et profondément empreinte d’une rigueur déontologique qui reste le garant de sa crédibilité, de son efficacité et de son évolution.
L’auteur reprend les principes fondateurs du coaching (définir des buts, prendre en compte les réalités, faire des choix, exercer sa volonté) qui permettent d’optimiser les performances sans jamais faire appel à la « force’ hiérarchique. Il inscrit cette méthodologie dans les contraintes économiques et environnementales actuelles, de plus en plus fortes, en expliquant de quelle manière un coaching efficace peut devenir une source de profond développement personnel et de résilience.
Le livre apporte :
Des outils et des techniques simples pour faire un bon coaching et/ou un bon auto-coaching,
De nombreux exemples et analogies tirés de la sphère professionnelle pour lier la théorie à la pratique,
Des méthodes individuelles, mais aussi des méthodes collectives pour dynamiser les équipes.
Le coaching est une technique de formation à la performance désormais pratiquée dans toutes les entreprises.
Ce guide, célèbre dans le monde entier, en est la référence incontournable.

Comment savoir si une opportunité sera rentable ? L’analyse PESTEL est parfaitement adaptée et efficace dans l’étude de l’environnement macroéconomique. Chaque entreprise agit dans un environnement externe macro-économique qui lui est propre, et devra donc établir une check-list exhaustive pour lui permettre d’identifier et de hiérarchiser les éléments de l’environnement susceptibles de l’influencer positivement ou négativement. Le microenvironnement est plus proche de l’entreprise.

Cet environnement représente tous les facteurs extérieurs que subit l’entreprise et qui peuvent également influencer le cadre de son action et par conséquent, sa performance économique. Le micro-environnement comprend les différentes parties prenantes du marché analysé et les relations inter entreprises. Demandez-vous quelles sont les barrières à l’entrée pour de nouveaux concurrents ? Plus les clients sont de grande taille ou en petit nombre et plus ils ont de pouvoir ! Le mécanisme est donc le suivant : il faut à chaque fois déceler les tendances actuelles et déterminer les opportunités et menaces qu’elles impliquent pour l’activité et l’entreprise. Mais entendons-nous bien, les opportunités liées au macro-environnement peuvent avoir différents aspects. 1er type d’opportunité : S’attaquer à un produit ou la demande est plus forte que l’offre, c’est-à-dire un produit en pénurie.

Dans ce cas, nous avons un besoin déjà existant, et de ce fait, il n’y a pas vraiment besoin d’avoir de grandes compétences en marketing pour performer. En clair, ce que vous proposez doit être plus performant que ce qui existe déjà sur le marché. Cependant, il faut bien prendre conscience que toutes les opportunités ne sont pas égales. Manceau, La valeur d’une opportunité est liée à son attrait et à la probabilité de succès de l’entreprise, qui dépend de ses compétences distinctives et de sa maîtrise des facteurs clés de succès de l’opportunité identifiée. L’idée fondée sur l’opportunité identifiée peut-elle attirer une cible de clientèle définie ?

Peut-on toucher cette cible via des médias et des réseaux de distribution efficients ? L’entreprise a-t-elle les compétences et les ressources critiques pour fournir les bénéfices considérés aux clients ciblés ? L’entreprise peut-elle mieux faire que ses concurrents actuels et potentiels sur le marché ? La rentabilité probable répond-elle aux critères financiers de l’entreprise ? Il convient ensuite de recenser les différentes opportunités du diagnostic externe dans une matrice afin d’y voir plus clair, et d’avoir sous la main un véritable outil d’aide à la décision ! Pour ce faire, il est judicieux de croiser l’attrait pour l’entreprise avec la probabilité de réussite de l’entreprise sur l’opportunité en question.

4 catégories d’opportunités au travers cette matrice décisionnelle. La seconde est intéressante, mais les ressources et le savoir-faire de l’entreprise ne garantissent pas son succès. La troisième est facile à concrétiser, mais n’a guère d’impact sur la durée. Une menace est d’autant plus grave qu’elle affectera en profondeur la rentabilité de l’entreprise et qu’elle a de grandes chances de se réaliser. Selon ces deux critères, voici succinctement 4 typologies de menaces auxquelles Bonprix. 1, compte tenu de la probabilité de réalisation et du niveau d’impact sur l’entreprise. Il faut se demander comment anticiper et prendre une longueur d’avance.