Le patrimoine immatériel : De la collecte à la restitution PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant l’art. La conservation-restauration remplace la  restauration  pour dénommer une discipline destinée à l’examen et à la prise de mesures concernant les biens culturels, notamment le patrimoine immatériel : De la collecte à la restitution PDF œuvres peintes et les monuments. En 1964 a lieu à Venise le IIe Congrès international des architectes et des techniciens des monuments historiques.


Charte dite de Venise est adoptée. Le thème de la restauration est particulièrement traité dans les articles 9 à 13 de cette charte. Rentoilage d’un tableau par l’atelier Roos Campman. Avant toute entreprise de restauration de tout ou partie d’un monument historique, il y a une étude archéologique du site. La lisibilité de la restauration exige que la partie restaurée puisse se distinguer de la partie originale, par la variation du rendu ou du matériau. La réversibilité impose l’utilisation de techniques ou de matériaux qui puissent être éliminés dans le futur par une autre restauration.

D’un point de vue chimique, la réversibilité signifie qu’une résine pourra être solubilisée dans le même solvant que celui qui a permis sa mise en œuvre. Si ce principe n’est pas respecté, des dégâts irréversibles peuvent être causés. La compatibilité des produits de restauration avec les matériaux originaux, fait appel à une compréhension poussée de la chimie et de la physique des matériaux en présence. La stabilité dans le temps des interventions et la stabilité physico-chimique des matériaux introduits sur l’objet, est indispensable pour la pérennité des œuvres restaurées. Le respect de la création originale interdit au restaurateur toute re-création d’un élément disparu sur lequel il ne dispose pas d’une documentation historique certaine.

Ainsi le tratteggio, mis au point par Cesare Brandi pour combler les lacunes en fresque, ne leur substitue qu’une texture neutre ne remplaçant pas le dessin original disparu. Les restaurateurs continuent à se former tout au long de leur carrière en participant à des colloques ou à des cours de formation continue ainsi qu’en consultant des publications spécialisées. L’importance historique et patrimoniale d’une intervention de restauration implique une planification minutieuse. Le type de restauration, son étendue et ses buts sont définis en amont après collecte et analyse d’une documentation historique. En France il existe quatre formations publiques qui sont accessibles sur concours et dont le Diplôme d’État confère l’habilitation Musées de France et Monuments Historiques. Restauration partielle d’un temple, Olympie, Grèce. Restitution de colonnes abattues, Olympie, Grèce.