Le Quadrille des Maudits PDF

Un article de Wikipédia, l’le Quadrille des Maudits PDF libre. Histoire que nous allons rappeler à grands traits. Algérie cherche une redéfinition de son avenir dans une Europe en construction.


Les Maudits, le thriller à la mode, enflamme les cinémas parisiens : chaque nouvel épisode de ce feuilleton cinématographique (l’ancêtre de nos séries télévisées modernes, en somme), produit quasiment en temps réel, attire des foules de plus en plus nombreuses. Mais voilà qu’un assassin se met à confondre fiction et réalité : il poignarde des jeunes femmes en pleine séance – des blondes exclusivement -, imitant point par point les acteurs à l’écran, leur mode opératoire et les péripéties du scénario… Très vite, les soupçons des policiers se tournent vers le monde animé des studios de Vincennes, où l’usine à rêves ressemble de plus en plus à une fabrique de crimes en série. À la tête de l’enquête, le jeune inspecteur François-Claudius Simon comprend que s’il veut débusquer le tueur des salles obscures, il va devoir faire lui aussi un peu de cinéma… En plein désarroi personnel, il n’a pourtant ni le cœur ni la tête à ça. Son amante, la sublime Elsa, a disparu du jour au lendemain, son passé d’orphelin – qu’il a toujours soigneusement évité d’affronter – le rattrape brutalement, et son ex-fiancée, avec qui il n’est pas tout à fait certain d’avoir réussi à tourner la page, réapparaît dans sa vie de la pire des manières : comme numéro 1 sur la liste des suspects…

Cependant la diffusion mondiale de la langue française a abouti à une éclosion d’œuvres littéraires hors du territoire national, en Afrique en particulier, que l’on nomme communément  littérature francophone . Harry Potter et du Da Vinci Code. Rappelons en outre que le manque de recul rend évidemment difficiles les catégorisations et les échelles de valeur pour les créateurs contemporains. Il est de plus illusoire de chercher l’exhaustivité et des choix ont été faits au bénéfice de la plus grande notoriété des auteurs. L’écriture automatique apparaît également dans un même objectif. Après guerre, le surréalisme s’essouffle en tant que mouvement, même s’il influence fortement la production poétique de la seconde moitié du siècle.

Ces poètes utilisent le magnétophone et le support du disque vinyle pour publier une poésie basée sur l’oralité voire sur les sons. Les années 1960 et 1970 voient également apparaître une poésie plus expérimentale. Ce courant est représenté par des auteurs comme Claude Pélieu, Daniel Biga ou Alain Jégou. Parallèlement, les années 1970 voient apparaître le courant des « poètes électriques », avec Michel Bulteau, Jacques Ferry, Mathieu Messagier. Le « manifeste électrique aux paupières de jupes » est publié par les éditions du Soleil Noir en 1971. Cette interrogation sur la marche du monde et l’influence de Brecht et de Pirandello vont déboucher sur des pièces plus engagées politiquement et se nourrissant de réflexion philosophique sur l’action, la révolution et la responsabilité individuelle ou sociale.

Le reflux de l’idéologie communiste et la complexité de la modernité vont trouver leur échos dans ce qu’on a appelé le  Théâtre de l’absurde  qui, dans les années cinquante, reflète la perte des repères et la défiance vis-à-vis du langage manipulateur. Ce genre très large voit la continuation du roman traditionnel mais aussi des innovations et des remises en cause comme celles du statut du narrateur, de la notion de personnage ou de l’intrigue, souvent éclatée et parfois rejetée. Louis-Ferdinand Céline invente une langue oralisante et André Malraux applique le découpage cinématographique. 1960-80 offrent des auteurs de grande réputation avec des personnalités littéraires affirmées et des œuvres originales et fortes. Claude Louis-Combet illustrent ce courant où l’exigence d’une écriture riche et d’un sens fort domine. Expression et diffusion de la culture p. Histoire de La France de 1852 à nos jours dir.

Breton définit ainsi le surréalisme : Automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale André Breton, Manifeste du surréalisme, 1924, Œuvres complètes I, Éditions Gallimard, 1988, p. 2 préface de Jorge Semprun éd. Jean-Michel Maulpoix,  La poésie française depuis 1950 , sur www. Dominique Bertrand, Le Théâtre, Éditions Bréal, 1996. Entre le théâtre engagé et le théâtre de l’absurde p. Alain Viala Le Théâtre en France des origines à nos jours Presses universitaires de France, 1997.