Les Enfants d’Icare – La Cité et les astres PDF

Arthur Charles Clarke, ou Arthur C. Clarke naît à Minehead dans le Somerset. Il sert dans la Royal Air Force, durant la Seconde Guerre mondiale, en tant que spécialiste en radar avant d’les Enfants d’Icare – La Cité et les astres PDF son diplôme à l’université de Londres.


Pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à l’élaboration du système d’alerte radar qui a fortement contribué au succès de la Royal Air Force pendant la bataille d’Angleterre. La célébrité lui vient grâce à son livre 2001 : l’Odyssée de l’espace. C’est à partir de cette rencontre que les deux hommes décident de travailler ensemble sur le projet. Le film est fondé sur la nouvelle La Sentinelle que Clarke a transformée en roman à l’époque où Stanley Kubrick en tirait un film.

Les deux versions diffèrent légèrement l’une de l’autre. Son œuvre comporte de nombreux autres livres, en particulier la série des Rama et les suites à 2001, et un grand nombre de nouvelles. Il est également l’auteur des trois lois de Clarke. Retiré depuis 1956 au Sri Lanka, il y a passé le restant de sa vie. Il était anobli par la reine Élisabeth II en 1998. Cet évènement représente pour lui une référence à son roman 2001 : l’Odyssée de l’espace.

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Œuvre d’Arthur C. Cette série est coécrite avec Stephen Baxter. Prélude à l’espace, Fleuve noir coll. The Web Between The Worlds, 2001Coécrit avec Charles Sheffield. The Last Theorem, 2008Coécrit avec Frederik Pohl. The Collected Stories of Arthur C. Le Livre d’or de la science-fiction : Arthur C.

René Guillonnet, avec 18 dessins in-texte et 8 photographies hors-texte, éditions Denoël, 1953. Cet ouvrage fut utilisé par Wernher von Braun pour convaincre le président John F. Ce livre et The Collected Stories of Arthur C. Clarke, sélection intéressante même pour ceux qui connaissent déjà la plupart de ses livres.