Les Erythréens PDF

L’action internationale de Paris s’inscrit dans le cadre des priorités de la municipalité en matière d’attractivité et d’innovation, d’écologie les Erythréens PDF, de solidarité internationale ou de coopérations de ville à ville. Paris a ainsi largement développé son engagement international, se plaçant à la pointe du combat contre le changement climatique, pour la qualité de l’air et le développement durable.


Le premier récit sur l’Erythrée, une dictature impénétrable

« Amanuel explique qu’on ne choisit pas sa destination. On met de l’argent de côté comme on le peut. Parfois avec l’aide d’un garçon de chambre de Tripoli, d’un éboueur de Belgique, d’un chauffeur de taxi du Maryland – un frère ou un cousin qui est déjà de l’autre côté et qui envoie quelques centaines de dollars. »

Certains parviendront à s’évader, d’autres seront tués. Cela se passe en Erythrée, un bras de terre coincé entre le Soudan et l’Ethiopie. Sa capitale : Asmara. Le pays donne sur la Mer rouge. En face, le Yémen et l’Arabie Saoudite. On ne sait rien ou presque de cette dictature, si ce n’est qu’elle est l’une des plus opaques et des plus dures de la planète. Les autorités internationales ne s’y risquent pas. Personne d’ailleurs ne s’y risque.

Léonard Vincent est allé à la rencontre de ceux qui en réchappent. En Italie, en Angleterre, en France. Il donne un nom et une existence aux invisibles, à Fana, Biniam, Amanuel, aux autres. Il décrit le pouvoir paranoïaque en place, la guerre pour l’indépendance du pays entre 1961 et 1993, la milice, les rebelles qui tentent parfois un renversement.

Un chant d’amour et de révolte écrit avec justesse. Un récit dans la droite ligne des reportages de guerre d’Orwell et d’Hatzfeld.

Un livre attendu par les radios (France Inter, RFI…) et la presse (Le Nouvel Observateur…).

D’abord journaliste d’investigation à Reporters sans frontières, Léonard Vincent travaille désormais pour Greenpeace. C’est son premier récit littéraire.

Elle s’appuie sur les réseaux de grandes villes et métropoles du monde pour enclencher une dynamique mobilisatrice afin d’atteindre ces objectifs. En 2018, et pour la première fois de son histoire, la destination du Grand Paris a dépassé les 23 millions d’arrivées hôtelières, elle a été nommée la ville la plus gay friendly du monde et, avec plus de 100. Ville refuge et capitale des droits de l’HommeC’est à Paris qu’ont été adoptées la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948. Paris revendique le statut de ville-refuge. Elle accueille ainsi des populations victimes des conflits ou fuyant la privation de leurs droits et libertés fondamentales dans leur pays et répond ainsi à l’urgence migratoire avec un plan d’action transversal commencé avec le centre de premier accueil humanitaire en octobre 2016.

Le destin parisien de ville refuge appartient à l’histoire autant qu’à l’avenir : il confère à Paris un devoir d’hospitalité envers les populations qui n’ont d’autres choix que l’exil pour exercer leurs droits les plus fondamentaux. Paris s’engage et soutient les défenseurs des droits en danger. Chaque année, la Citoyenneté d’Honneur de la ville de Paris est remise à des personnes s’étant particulièrement illustrées dans la défense des droits humains. Ce soutien à ceux qui défendent les droits humains s’incarne aussi par un appui aux ONG engagées auprès des défenseurs comme la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, dont la Ville soutient le projet de création d’une Maison des défenseurs des droits Paris. Depuis 2012, la Ville de Paris est partenaire du Prix photographique international Lucas DOLEGA. Ce prix, dont la cérémonie a lieu chaque année en janvier dans les salons de l’Hôtel de Ville, vise à soutenir et accompagner le travail exercé dans des zones à risques par des photojournalistes professionnels indépendants qui, par leur engagement personnel et la qualité de leur travail, auront su témoigner de leur attachement à la liberté de l’information.

En 2017, la ville a soutenu les activités de Radio Erena , créée en 2009 à Paris par des journalistes érythréens en exil, avec l’aide de RSF. Elle est la seule radio indépendante à apporter une information libre aux Erythréens de l’intérieur et aux 4000 à 5000 érythréens qui fuient le pays chaque mois. En cohérence avec son engagement parisien pour l’égalité femmes-hommes, Paris agit à l’international pour promouvoir les droits des femmes. Paris accueille souvent des grands témoins, comme en 2017, où Lamyia Aji Bachar, lauréate du prix Sakharov 2016 et porte-parole des femmes victimes des violences sexuelles de Daesh, a été accueillie par la Maire au Conseil de Paris.

2017 à l’ONG Elisecare qui intervient directement auprès des femmes et enfants victimes de Daesh en Irak. En 2018, Paris a apporté son soutien au projet porté par l’ONG ECPAT entre la France, la Libye et le Nigéria, pour prévenir et protéger les jeunes filles migrantes nigérianes des violations de leurs droits et de leur traite à des fins d’exploitation sexuelle. La défense des valeurs resterait vaine si elle n’était pas adossée à un indispensable travail de mémoire. Ce travail prend la forme de nombreux hommages et commémorations et appelle souvent un travail avec les associations et la communauté scolaire afin transmettre cette mémoire aux plus jeunes parisiens. La Ville participe ainsi à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement adoptés par l’O. Promouvoir l’accès à l’eau et l’assainissement dans les pays qui en sont le plus privés est l’un des axes prioritaires de l’action internationale de la Ville de Paris.

Peu de Parisiens le savent, mais en tournant leur robinet d’eau potable, ils permettent aux populations défavorisées du monde entier d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement. Pour répondre à ce défi primordial, et suite au bilan positif de la mise en œuvre du dispositif solidarité Eau , Paris a décidé de lancer un nouveau dispositif similaire qui permet à la ville d’allouer une partie des recettes liées à la collecte des déchets au financement d’opérations de solidarité internationale. La coopération technique entre Paris et d’autres villes s’appuie sur l’intervention d’experts issus des services et agences de la Ville de Paris et de ses partenaires. Au sein de la communauté francophone, formée de 274 millions de locuteurs répartis sur les cinq continents, Paris rayonne et attire les écrivains, artistes, mais aussi la jeunesse, les acteurs économiques, politiques, sans compter les nombreux visiteurs et touristes. Paris diffuse aussi les œuvres du monde francophone, que ce soit dans ses 70 bibliothèques et nombreuses librairies, ses théâtres, salles de concerts, diffuse ses créations, fait résonner ses enjeux et débats. Par son soutien aux industries culturelles et ses partenariats avec l’Institut français et l’Alliance française, Paris participe à la promotion de la langue française sous toutes ses formes.

Paris rayonne par une offre culturelle unique au monde, créative, ambitieuse, exigeante et innovante : l’importance et la qualité de ses institutions, la richesse des propositions artistiques, la variété de ses acteurs sont un puissant attrait international. Le socle de l’action culturelle internationale repose sur un dialogue réaffirmé des cultures, dans un souci d’ouverture à tous les publics et sur une exigence artistique renouvelée au service de la diversité culturelle. Paris mène de nombreux programmes culturels avec plus de quarante capitales et grandes villes étrangères qui permettent à la scène artistique parisienne de s’exporter à l’étranger et d’accueillir les artistes et intellectuels du monde entier. La capitale se place à la pointe du combat contre le changement climatique, pour la qualité de l’air et le développement durable. Elle s’appuie et mobilise les réseaux de grandes villes et métropoles du monde pour atteindre les Objectifs de Développement Durable préconisés par l’ONU. Le C40, réseau de villes engagées pour le Climat créé en 2005 et regroupant 90 des plus grandes villes du monde est présidé aujourd’hui par Anne Hidalgo. Des accords européens ont été signés avec de nombreuses villes européennes.