Les films à voir cette semaine: Stratégies de la critique de cinéma PDF

Dans Le Mystère Silkwood, elle apparaît sous les traits d’une employée d’usine de traitement nucléaire enquêtant sur les agissements de sa direction. Mary Louise Streep naît dans le New Jersey. Son père, Harry William Streep Jr. Du côté paternel, ses origines allemandes remontent à dix générations dans la localité de Les films à voir cette semaine: Stratégies de la critique de cinéma PDF en Pays de Bade, d’où son arrière-grand-père, Gottfried Streeb, a émigré aux États-Unis, et où l’un de ses ancêtres a été maire.


Comme le remarquait Guy Debord, la critique de cinéma est un « spectacle au deuxième degré, où le critique donne en spectacle son état de spectateur même ». La mise en scène de ce spectacle a-t-elle des règles ? Suit-elle un rituel précis ? Une douzaine d’auteurs y étudient les stratégies mises en œuvre par les critiques, à différentes époques et dans différents pays, pour exposer leurs goûts ou pour convaincre leur public du bien-fondé de leurs positions. On trouvera en fin d’ouvrage, des entretiens avec des critiques de Positif et des Cahiers du cinéma.

Vassar College où elle reçoit brièvement l’enseignement de Jean Arthur. Elle réussit à intégrer le Phoenix Repertory du théâtre de New York, et fait ses débuts au théâtre dans de grandes salles avec Trelawney of the Wells en 1975. Meryl Streep, photographiée par Jack Mitchell en 1976. Elle passe plusieurs auditions, notamment pour le rôle principal de King Kong, produit par Dino De Laurentiis.

Lorsque ce dernier la rencontre, il lance à son fils, qui a repéré la jeune actrice au théâtre,  Che brutta ! Elle obtient son premier rôle au cinéma dans Julia en 1977, où elle a pour partenaires Jane Fonda et Vanessa Redgrave. Meryl Streep accepte le rôle secondaire afin de rester auprès de son compagnon, John Cazale, également acteur du film. Afin de payer les frais médicaux de Cazale, l’actrice accepte ensuite, à contre cœur, un rôle dans la mini-série Holocauste, tournée en Allemagne et en Autriche. Unis, l’état de son compagnon s’est dégradé.

Après sa disparition, l’actrice parle de sa souffrance et de son espoir que le travail constitue une échappatoire. L’année suivante, Meryl Streep joue une épouse perdue en pleine procédure de divorce, se déchirant avec son mari pour la garde de son fils, dans Kramer contre Kramer de Robert Benton. Robert Benton accepte alors de réviser le scénario et autorise l’actrice à modifier elle-même ses répliques, malgré les objections de Dustin Hoffman, l’acteur principal du film. Selon l’un des producteurs du film, Richard Fischoff,  Il la piquait, la provoquait. Meryl Streep ne laisse cependant rien paraître de ce qu’elle ressent hors-caméra. Lors de la sortie du film, Dustin Hoffman parle de sa partenaire en termes élogieux :  Elle a fait un travail extraordinaire, dans la mesure où son attention est proche de l’obsession.

Kramer contre Kramer rencontre un accueil critique unanimement favorable ainsi qu’un grand succès commercial. En parallèle, Meryl Streep apparaît dans un rôle secondaire, mais remarqué, de mère divorcée ayant refait sa vie avec une femme dans Manhattan de et avec Woody Allen. Meryl Streep pendant la 61e cérémonie des Oscars le 29 mars 1989. En 1981, elle obtient le premier rôle principal de sa carrière avec La Maîtresse du lieutenant français, dans lequel elle joue à la fois Sarah et Anna, deux femmes amoureuses à une époque différente. Tout le long du film, l’actrice joue avec un accent polonais et apprend pour l’occasion à parler la langue couramment, ainsi que l’allemand. Bien que la réception en salle du film soit polarisée, la prestation de Meryl Streep est unanimement acclamée.

Pour sa prestation, l’actrice est à nouveau louée par la critique et se voit nommer pour la cinquième fois à l’Oscar et la sixième fois aux Golden Globes. Meryl Streep incarne ensuite la femme de lettres danoise Karen Blixen dans un film adapté de ses mémoires La Ferme africaine, Out of Africa. Le film est un succès critique et public considérable lors de sa sortie. Il reste aujourd’hui l’un des rôles les plus emblématiques de Meryl Streep. Elle est par ailleurs une nouvelle fois nommée pour un Oscar ainsi qu’un Golden Globe. Jack Nicholson, laissent la critique et le public indifférents. Meryl Streep doit ensuite incarner Eva Perón sous la direction du réalisateur Oliver Stone dans une adaptation de la comédie musicale Evita.

Hollywood pour la beauté et la chirurgie esthétique. Au début des années 1990, Meryl Streep privilégie sa vie familiale et n’accepte de préférence que les films tournés aux alentours de Los Angeles, une situation qu’elle avait anticipée dès 1981 :  À partir du moment une actrice atteint la quarantaine, plus personne ne s’intéresse à elle. Lors d’une conférence donnée par la Screen Actors Guild, l’actrice critique ouvertement l’industrie cinématographique pour, selon elle, minimiser l’importance des femmes aussi bien sur l’écran qu’en dehors. The New Yorker écrit même :  C’est un véritable exploit. L’année suivante, elle joue une mère de famille prise en otage par deux violents criminels lors d’un voyage de rafting dans le thriller La Rivière sauvage de Curtis Hanson, aux côtés de Kevin Bacon et John C. Le roman met en scène une femme d’âge mûr, épouse d’un fermier parti pour la foire de l’État. Un photographe en visite dans la région s’éprend d’elle et ils vivent un grand amour romantique sans lendemain.