Les pays d’Islam et la Franc-maçonnerie PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche L’article franc-maçonnerie dans le monde présente un panorama international de son implantation dans le monde. 7 millions dans les années 1950. La franc-maçonnerie ne prend son essor dans l’Afrique indépendante qu’au début des années 1970 sachant que, à Madagascar, au Bénin, au Mali, en Guinée, dans les pays d’Islam et la Franc-maçonnerie PDF’ex-Zaïre, ce mouvement fut d’abord interdit. La plupart des grandes loges dites  régulières  des pays d’Afrique francophone sont affiliées à la Grande Loge nationale française et ont connu un essor remarquable à partir des années 70.


L’islam dans sa perception et ses rapports avec la Franc-maçonnerie serait-il à ce point plus menaçant à l’égard de l’Ordre que ne l’a été le catholicisme jusqu’à un passé récent ? Dans le cas de l’islam, ce serait simplifier outrancièrement la réalité que d’isoler la religion du politique et des pouvoirs étatiques. Il serait trop réducteur d’aborder la problématique de la Franc-maçonnerie dans les régions du monde où la religion et la culture musulmanes se sont imposées, en faisant fi de la gouvernance politique des États. L’histoire de la maçonnerie dans ces pays a été rythmée par des bouleversements politiques nationaux et la création de l’État d’Israël. Il nous faudra distinguer deux moments : le temps des Colonies et celui des Indépendances. Avec une question qui interpelle de manière lancinante : et si après tout, la maçonnerie ne s’était révélée n’être qu’un produit d’exportation de l’Occident et de sa culture judéo-chrétienne ?

Historien, chercheur au Fonds national de la recherche scientifique et docteur en Philosophie et Lettres, il enseigna à l’Université libre de Bruxelles à partir de 1970 ; il en fut le recteur (1982-1986) et le président du Conseil d’administration (1986-1995). Parallèlement, il mena une carrière politique (sénateur, député, ministre) entre 1987 et 2007. Il a présidé l’Institut d’étude des religions et de la laïcité de l’ULB pendant de très nombreuses années, ainsi que le Centre de l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (2008-2011). Il a été élu Secrétaire perpétuel de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique à la fin de l’année 2007. Auteur de onze livres et de plus d’une centaine d’articles scientifiques, directeur de nombreux ouvrages collectifs, il fut aussi éditorialiste de presse écrite et animateur en télévision d’émissions de philosophie et de morale laïque.

Jusqu’en 1960, la franc-maçonnerie à Madagascar s’est répartie autour des trois obédiences maçonniques françaises GODF, GLDF, DH, qui continuent en 2018 à avoir des loges dans le pays. La franc-maçonnerie existe depuis plus d’un siècle au Maroc, où elle s’est implantée notamment par l’intermédiaire de loges militaires étrangères. 2, furent créées respectivement à Montréal et à Québec en 1752. Au Canada, ce sont les francs-maçons traditionnels du courant dit régulier qui ont historiquement prédominé. La franc-maçonnerie a pignon sur rue aux États-Unis.

Article détaillé : Franc-maçonnerie en Amérique latine. Espace de sociabilité, sa diffusion sur le continent commence en 1720. Elle connait plusieurs restrictions et interdictions partielles ou totales au cours de ses trois siècles d’existence. Les obédiences masculines, mixtes ou féminines qui la compose s’organise en plusieurs association internationale de sensibilité différentes mais qui favorisent toujours les échanges et les rencontres formelles.

Francis Kpatindé,  Afrique: faut-il avoir peur des francs-maçons? Des dictateurs en tablier , sur lepoint. La franc-maçonnerie malgache en panne de lumière ? Annales de la Révolution française 1974, p. Antoine Sfeir, les francs-maçons en terres d’islam , sur LExpress. Yves Hivert-Messeca, L’Europe sous l’acacia : Histoire de la franc-maçonnerie européennes du XVIIIe siecle à nos jours, vol.

1, XVIIIe siècle, Éditions Dervy, coll. L’amérique latine et la Caraïbes des Lumières : Une franc-maçonnerie d’influence, Dervy, 2017, 450 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 8 décembre 2018 à 11:11. Né à Ankara en 1956, Adnan Oktar y vécut jusqu’à la fin de ses années de lycée.

En 1979, il se déplaça à Istanbul pour réaliser des études d’architecte d’intérieur à l’université de Mimar Sinan. Dans la première moitié des années 1980, il rassembla autour de lui de vingt à trente jeunes étudiants aisés, afin de leur enseigner l’islam. Ces jeunes gens étaient issus de la grande bourgeoisie d’Istanbul, donc de statut social et économique très élevé. Il s’agissait plutôt d’étudiants des lycées étrangers de la ville. Oktar affirme aussi que le point de vue matérialiste, la théorie de l’évolution et l’immoralité ont été inculqués à la société comme un tout.

Peu de temps après la publication de ce livre, Adnan Oktar fut arrêté et incarcéré. Il fut transféré à l’hôpital psychiatrique Bakirköy et placé en observation. Adnan Oktar a été déclaré président d’honneur de la BAV. Au début de l’année 1998, Adnan Oktar et la BAV lancèrent une campagne contre le darwinisme. La BAV mena une offensive contre les universitaires turcs qui professaient la théorie de l’évolution.