Les robots font-ils l’amour?: Le transhumanisme en 12 questions PDF

La possibilité et la date de survenue de cet évènement hypothétique les robots font-ils l’amour?: Le transhumanisme en 12 questions PDF toutefois l’objet de débats entre scientifiques. L’idée de présenter l’évolution exponentielle de la technologie remonte au moins à 1932, avec John B.


Sparks et son  histocarte de l’évolution . L’une des conversations avait pour sujet l’accélération constante du progrès technologique et des changements du mode de vie humain, qui semble nous rapprocher d’une singularité fondamentale de l’histoire de l’évolution de l’espèce, au-delà de laquelle l’activité humaine, telle que nous la connaissons, ne pourrait se poursuivre. Mettons qu’une machine supra-intelligente soit une machine capable dans tous les domaines d’activités intellectuelles de grandement surpasser un humain, aussi brillant soit-il. Le terme de singularité ne désigne pas une croissance devenant infinie à l’instar d’une singularité mathématique, mais représente le fait que les modèles prédictifs existants ne sont plus appropriés à sa proximité, de la même façon que les modèles physiques actuels ne sont plus adaptés au voisinage d’une singularité de l’espace-temps. Lorsqu’on représente sur un graphe logarithmique quinze listes différentes d’événements de l’histoire humaine, le graphe mettrait en évidence une tendance exponentielle. Depuis, la singularité a été le sujet de nombreuses nouvelles et essais futuristes. Vinge écrit que des intelligences surhumaines, créées par des humains aux capacités augmentées cybernétiquement ou par d’autres intelligences artificielles moins développées, seraient capables d’améliorer leurs propres capacités plus efficacement que les esprits humains les ayant conçues.

Ainsi, une spirale de progrès de plus en plus rapide amènerait à des progrès technologiques très importants en une courte période de temps. La singularité peut être vue comme la fin des civilisations humaines actuelles et le début d’une nouvelle organisation. Après la création de cette intelligence  surhumaine , les humains seraient, d’après Vinge, des formes de vie ayant une moindre influence sur le développement du monde, plutôt membres participants à un système que  pilotes dans l’avion . Estimations de la puissance de traitement nécessaire pour émuler un cerveau humain à différents niveaux, ainsi que du supercalculateur le plus rapide du TOP500, cartographié par année, et d’une ligne de tendance.

Détermination exponentielle, avec l’hypothèse du doublement de la puissance de calcul tous les 1,1 ans pour la ligne de tendance. Soit une machine ultra-intelligente définie comme une machine qui peut largement dépasser toutes les activités intellectuelles d’un homme si habile soit-il. Comme la conception de machines est l’une de ses activités intellectuelles, une machine ultra-intelligente pourrait concevoir des machines encore plus poussées : il y aurait alors incontestablement une  explosion de l’intelligence , et l’intelligence de l’homme serait laissée loin derrière. Représentation des grandes avancées sur une échelle temporelle.

Deux ans après que les Intelligences Artificielles ont atteint l’équivalence humaine, leur vitesse double. Un an après, leur vitesse double de nouveau. Prenez les valeurs correspondant aux vitesses de calcul actuelles, à leur temps de doublement actuel, et à une estimation de la puissance de calcul brute du cerveau humain, et les valeurs coïncident en 2021. Terre, en prenant en compte sa complexification biologique. Pour se représenter de manière abordable l’accélération de la vitesse, la vitesse étant le progrès, ce serait identique à un changement de vitesse sur une voiture ou un vélo : ce qui correspond à changer pour un rapport de couple supérieur permettant d’atteindre une vitesse supérieure, ce qui équivaut à plus de progrès pour une même valeur temporelle. La vitesse des flux, la vitesse d’apprentissage dans une société sont des composantes pouvant définir des limites systémiques dans la société.

La question sera donc de savoir si toute l’humanité voudra changer de vitesse, ce qui pourrait par conséquent redéfinir la notion d’humanité, ou s’il y aura une humanité qui préférera rester à sa vitesse, ou peut être que l’avènement de la singularité se passera  trop vite  et personne ne pourra réagir : en prendre conscience avec un temps de réaction et d’observation à la vitesse humaine, puis la réaction politique, et législative. Quelles sont les conséquences à long terme de la révolution industrielle pour l’humanité ? Et n’est-ce pas déjà une forme de singularité ? Les questions d’ordre philosophique surgissent : l’ humain  est-il dépassé, et y a-t-il un mal à accepter ses limites naturelles ? Y a-t-il un mal à vouloir s’améliorer ? Peut-on raisonnablement refuser le téléphone portable, dans notre société, et quelles en sont les conséquences ? Vous pouvez remplacer pour l’exemple l’outil téléphone portable par tout autre gadget à se greffer en permanence pour augmenter les capacités humaines.

Selon la loi de Moore, le nombre de transistors de la dernière gamme de processeur est doublé tous les deux ans. Ce chiffre a baissé d’où le ralentissement de l’accélération exponentielle. Avec par exemple 350 000 tweets, et 1 000 000 liens bit. Le soleil produit plus d’énergie que nous n’en produirons durablement à la surface de la terre. Il faut remarquer qu’il y a une limite physique dans la technologie utilisée actuellement. L’électronique ne peut aller sous la taille d’un atome. Les singularités culturelles visent à augmenter l’humain et ses perceptions par diverses informations pour créer une réalité augmentée, une immersion dans une réalité virtuelle ou parallèle à la nôtre.