Mémoires d’un janissaire: Chronique turque (Famagouste) PDF

Bertrandon de la Broquière, BNF, MS fr. Le siège qui commence au début du mois d’avril 1453 intervient alors que la situation de Mémoires d’un janissaire: Chronique turque (Famagouste) PDF s’est considérablement dégradée lors des siècles précédents. En 1453, l’Empire se réduit aux alentours de Constantinople et au Péloponnèse et il n’est plus en état de résister à la puissance montante qu’est l’Empire ottoman à cette époque.


Capturé par les Turcs à l’âge de vingt ans en 1455, le Serbe Constantin Mihailovic servit pendant près de dix ans dans le régiment des janissaires. Il récapitule dans ses Mémoires les instants les plus dramatiques du siècle qui vient de s’écouler, lorsque l’Empire ottoman conduisait à son terme la conquête du monde balkanique.

Constantinople la nouvelle capitale de son empire qui entre dans sa période faste. Au-delà de la fin d’un empire déjà moribond, la chute de Constantinople a un impact profond sur le monde et notamment en Occident. Héritier de l’Empire romain, traditionnel rempart à l’expansion musulmane en Orient, l’Empire byzantin laisse derrière lui un vide important. De nombreux historiens, dont Jules Michelet, ont estimé que la chute de Constantinople constitue une vraie rupture marquant la fin du Moyen Âge et le début de la Renaissance.

Articles détaillés : Histoire de l’Empire byzantin, Guerres turco-byzantines et Empire byzantin sous les Paléologues. Les Paléologues n’exercent plus le pouvoir qu’autour de Constantinople et sur une partie du Péloponnèse. La ville a déjà été encerclée par les forces turques en 1391-1392 et 1394-1402, mais devant l’obligation de combattre les Turco-Mongols à l’est, les Turcs ont laissé la ville sauve. Les rivalités théologiques entre les Églises d’Orient et d’Occident empêchent l’acheminement d’aide aux Byzantins, et la méfiance envers les Occidentaux est grande à la suite du sac de la ville lors de la quatrième croisade, en 1204. S’il ne parvient pas à prendre la cité, il pille les possessions byzantines du Péloponnèse et met le siège devant Thessalonique. En 1430, les forces turques prennent et mettent à sac Thessalonique, réduisant la population en esclavage. La menace ottomane se fait de plus en plus pressante et le basileus Jean VIII est décidé à trouver un accord avec l’Église d’Occident.