Menu fille ou menu garçon ? PDF

Ministère principal de L’EGLISE PROTESTANTE BETHEL, reconnue officiellement en France pour l’exercice public du Culte. CULTES :10H-12H à STRASBOURG 10H-menu fille ou menu garçon ? PDF à YAOUNDE, 16H- 18H à PARIS, Tél.


L’affiche placardée sur le fast-food est claire : avec le menu fille, on gagne une poupée, avec le menu garçon, une fusée. Le papa de Léa est indigné : pourquoi les conventions obligeraient-elles sa fille à prendre une poupée et non pas une fusée si elle en a envie ? Un thème très actuel : le combat parents-enfants pour ou contre les fast-food, sur le mode humoristique.

Fais un don pour soutenir ce Ministère par tes offrandes Volontaires déductibles d’impôt fiscal et par toute forme de Donation » à www. Ces témoignages sont publiés pour que les enfants de Dieu comprennent que le Dieu qu’ils servent est un Dieu vivant. Dieu est le vivant dans le temps et dans l’espace. Il n’a pas de frontière dans la manifestation de sa puissance. Si Dieu est pour toi mon frère ou ma soeur qui sera contre toi »: PERSONNE. Puisses ces témoignages provenant des faits réels et concrets de personnes et d’enfants de Dieu vivants encore puis t’éclairer et t’aider à grandir dans la foi.

SHALOM et que DIEU te bénisse. Quitter les ténèbres c’est laisser tous ses pouvoirs à Dieu et placer toute sa foi en Lui. Dans une autre famille une femme vivait seule avec son enfant. Un jour, au réveil, la mère du garçon constata que la température de son enfant était élevée et son corps chauffait sérieusement. Les deux nuits qui suivirent le début de la maladie de l’enfant, ce dernier gémissait et chauffait, il ne pouvait dormir malgré les soins qui lui avaient été prodigués. Maman, regarde ce chat blanc à l’entrée de la chambre. Quel chat blanc, je ne vois aucun chat.

L’enfant de son doigt indiqua l’entrée de la chambre à coucher tout près de la porte, là où il voyait l’animal. Mais maman le voilà, regarde-le, il sort de la chambre. La mère regarda à l’endroit indiqué et le mouvement du doigt de l’enfant indiquant la sortie de l’animal mais elle ne vit pas le chat en question. Mon enfant je ne vois absolument rien ». Cette mère n’avait pas tort car elle ne voyait absolument pas le chat que lui montrait son fils. Hasard ou concours de circonstance diront certains, providence divine diront les autres, la femme et son fils reçurent ce matin là, la visite d’un chrétien à qui, elle parla de l’état de santé de celui-ci sans mentionner l’épisode du chat. Le chrétien fit avec cette femme et son enfant une prière d’autorité sur toutes les forces ténébreuses à l’origine de la fièvre.