Mercatique Tle STG Spécialité : Démarche et Action PDF

Une des boutiques de Pierre Hermé. Via Antiqua au parc Mercatique Tle STG Spécialité : Démarche et Action PDF, un autre type d’Unité Commerciale. Le néologisme  mercatique  — du latin mercatus, commerce, trafic, négoce, place du marché, foire, venant lui-même de mercor, acheter, faire le commerce — a été inventé en France en 1970 par les économistes Jean Fourastié et François Perroux sur le modèle de  bureautique ,  informatique , etc.


L’ouvrage, à feuillets détachables et en quadrichromie, couvre en six parties le programme : les bases de la mercatique – analyser le marché – construire l’offre – communiquer l’offre distribuer l’offre – contrôler l’action mercatique. Chaque partie est découpée en chapitres dont la structure est la suivante une accroche inductive pour découvrir le thème du chapitre ; une partie  » construire ses savoirs  » présentant un cours simple, ponctué d’exemples, de cas réels d’entreprises, et d’applications directes des concepts pour  » organiser ses savoirs  » ; un ou plusieurs travaux dirigés, (après les TD, l’enseignant demandera à l’élève de construire sa propre synthèse du chapitre) ; un court entraînement à l’examen lié à un ou plusieurs chapitres, assorti de conseils méthodologiques progressifs. Dans l’ouvrage, l’élève rencontrera des mercatique. Il les utilisera dans les TD ou entraînements à l’examen. Afin de préparer les élèves à une épreuve écrite de 4 heures, deux études de cas, subdivisées en parties indépendantes, sont publiées en fin d’ouvrage.

Le mot a été différemment adopté dans les pays et provinces francophones de certains pays et dans les pays parlant des langues d’origine latine. Burkina Faso par les Éditions l’Harmattan qui ont une structure à Ouagadougou. Il s’agit de : Jean Badolo, Politique et Mercatique au Burkina Faso, 2013. En Wallonie et à Bruxelles, on emploie exclusivement le mot  marketing . Dans la province de Québec, bien que le Grand dictionnaire terminologique recommande l’emploi du mot  mercatique , cette recommandation n’a pas été suivie d’effet : il n’y a pas d’enseignement de mercatique dans les établissements scolaires du Québec et aucun éditeur n’a publié à ce jour un livre comportant  mercatique  dans le titre. Elle distingue la mercatique entrante de la mercatique sortante, la mercatique par affinité, etc. En Suisse romande, on emploie exclusivement le mot  marketing .

L’Académie royale espagnole — l’équivalent de notre Académie française — ne reconnait pas le mot  marketing  et ne parle que  mercadotecnica . Ce néologisme n’est pas adopté par l’usage. Il n’y a pas d’enseignement de mercadotecnica en Espagne et on ne trouve que trois livres comportant ce mot dans le titre au catalogue des éditeurs. Guadeloupe, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Réunion, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna, etc. Académie française a recommandé le terme de  mercatique  dans son édition de 2001 et un texte officiel émanant du ministère de l’Économie et des Finances en a imposé l’emploi en 2011 à l’Éducation nationale à la place de  marketing  en en donnant une définition officielle.