Missions et fonctions du tuteur dans les métiers de la construction: Guide pratique – Etudes de cas PDF

Please forward this error screen to cloud1. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, missions et fonctions du tuteur dans les métiers de la construction: Guide pratique – Etudes de cas PDF-le.


Dans ce manuel prioritairement destiné aux futurs professionnels de la construction et à tous ceux qui les encadrent, on apprend comment transmettre durablement tout le savoir technique et économique requis par une opération du BTP.

Les connaissances classiques exigées par le métier ont autant d’importance que les relations humaines que vont tisser entre eux les professionnels réunis par une opération de construction et, pourtant, cette dimension n’était pas encore traitée dans les livres de base.

Que doit-on savoir ? Que doit-on faire ? Sur qui peut-on s’appuyer ? Que faut-il transmettre ?

A ces questions des stagiaires et de leurs tuteurs, les auteurs répondent en s’appuyant méthodiquement sur des cas concrets vécus auprès de plus de cinq cents apprentis formés dans une centaine d’entreprises de toute la France.

La mission du constructeur commence dès la notification du marché pour ne s’achever qu’à la fi n de la période de parfait achèvement. Afin de faire comprendre comment l’entreprise est organisée autour du chantier, vingt-deux missions majeures sont exposées ici dans le détail, point par point. Pour chacun de ces exemples, les auteurs décrivent et analysent autant le contexte que les opérations elles-mêmes.

Publics

  • Tuteurs, apprentis et stagiaires des entreprises du BTP (CAP, Bac Pro, BTS, DUT, CFA, écoles d’ingénieurs)
  • Formation continue dans les entreprises voulant améliorer leur fonctionnement (efficacité et prise en compte du facteur humain)
  • Consultants et conseillers du secteur

L’histoire des femmes devrait donc s’appuyer sur ce que Pierre Bourdieu appelle une  reconstitution de l’histoire du travail historique de déshistoricisation . En effet, les traditions accordent une importance particulière au rôle social de femme au foyer, qui doit se consacrer aux tâches ménagères, à la reproduction et à l’éducation des enfants. L’idée de l’égalité des sexes ne s’impose ainsi que récemment, mais les femmes ont su bien avant tirer parti de conditions historiques pour s’affranchir des contraintes et différences qui leur sont imposées. Selon certaines féministes, inspirées par les travaux de Marija Gimbutas, les sociétés de la préhistoire auraient connu des formes de pouvoir matriarcal, fondés sur le culte de la  Grande Déesse . Ce sont les femmes qui auraient ainsi soi-disant inventé l’agriculture. Articles détaillés : Place de la femme dans l’Égypte antique et Pleureuse dans l’Égypte antique. On n’a que peu d’informations sur la vie quotidienne des femmes et de leur statut dans l’Égypte ancienne.

En général, leur fonction se limitait à assurer une descendance et à gérer les activités du Harem Royal, dont les Égyptiens semblent avoir été les inventeurs. Les femmes étaient strictement astreintes à la monogamie, l’adultère sévèrement réprouvé. Tous les textes de référence d’époque en notre possession sont rédigés par des hommes. Ces textes accordent le droit au divorce, y compris sur demande de l’épouse, et en cas de divorce ou veuvage, la femme reçoit une aide sociale. Les cas de pharaons femmes sont rares. Seulement 6 sur 3 000 ans d’Histoire, et la majorité d’entre elles sont à cette place dans des contextes de crises de succession. Contrairement à ce que certains cherchent à faire croire, d’autres civilisations antiques d’Orient comptèrent de nombreuses femmes régnantes.