Mystères PDF

Empire passe du polythéisme au christianisme, les cultes à mystères se diffusent. Les religions ou cultes  à mystères ,  initiatiques  ou  orientaux , sont des mystères PDF ou religions apparus dans le monde gréco-romain à des dates variables, mais dont l’expansion la plus grande se situe aux premiers siècles de notre ère, coïncidant avec le développement du christianisme.


Bacchantes d’Euripide, mais pour un romain du début de l’empire, par le jeu de l’assimilation à Bacchus ou à Liber, il est une divinité complètement autochtone, surtout face à un Mithra ou à une Isis. Les mystères désignent en particulier dans l’Athènes classique l’antique culte semi-officiel des mystères d’Eleusis. Orphée, prêtre légendaire d’Apollon, qui introduisit en Grèce les mystères rapportés d’Égypte. Asie du dieu ou du héros sont de véritables topoi culturels dans l’empire gréco-latin : ils sont généralement à lire comme des mythes, plutôt que comme des réalités factuelles. L’initié doit montrer sa force morale, son courage, sa droiture et pratiquer les vertus.

Dans son parcours, l’initié doit souvent jurer. Ernest Renan, Histoire des origines du christianisme – Livre VII : Marc Aurèle et la fin du monde antique, Paris, ligaran, 652 p. Les cultes à mystères dans l’Antiquité, Les Belles Lettres, coll. Simonne Jacquemard, Trois Mystiques grecs : Orphée, Pythagore, Empédocle, Paris, Albin Michel, coll.