Neuromarketing : Le nerf de la vente PDF

Schéma de neuromarketing : du stimulus visuel à la représentation mentale. Le neuromarketing est l’application des neurosciences cognitives au marketing et neuromarketing : Le nerf de la vente PDF la communication.


Devenus en moins d’un an les conférenciers les plus demandés par The Executive Committee- le plus grand réseau de dirigeants ou monde avec ses 10 000 chefs d’entreprises – les auteurs, rompus aux techniques de communication et de vente modernes, nous dévoilent le secret de ce qui nous fait dire  » Oui ». En relation avec des chercheurs scientifiques spécialistes du cerveau et forts de leur double expérience dans la vente et le marketing, ils révèlent ici les secrets du neuromarketing longtemps chasse gardée des agences de publicité, des politiques et autres leaders qui nous influencent. Leur nouvelle théorie, appelée Frap, lie les fonctions de vente, de marketing et de communication. Basée sur les dernières découvertes en neuromarketing, Frap explique de façon simple et très concrète que le vrai décisionnaire est notre cerveau primitif ou cerveau « reptilien » et qu’il répond à un langage très particulier: le langage de la décision. Professionnels aguerris, étudiants et même néophytes à qui le mot « vendre » fait peur, tous trouveront dans ce livre une explication aux mécanismes complexes du marketing, de la vente et de la science de l’influence. Les principes clairs et efficaces de Frap sont par ailleurs présentés dans un poster en couleurs accompagnant l’ouvrage.

Ses limites se situent au niveau de la précision temporelle et de l’impossibilité d’effectuer des mesures dans un environnement réel, par exemple sur les lieux d’achat. Cette distinction met en lumière le débat sur l’éthique associée au neuromarketing. Selon Courbet et Benoit, le neuromarketing est un  coup marketing  à l’utilité douteuse qui ne possède pas une utilité pratique en tant qu’outil d’aide à la décision et à l’amélioration de l’efficacité des pratiques de communication. Mais il garde son utilité symbolique sur les représentations sociales de l’organisation. Le terme  neuromarketing  est apparu aux débuts des années 2000. Les biais introduits par les méthodologies expérimentales imposées par les appareils de mesure actuels limitent la pertinence des résultats obtenus, qui se limitent pour le moment à la mise en évidence de mécanismes décisionnels généraux et à la mesure de préférences spontanées.

Ces perspectives sont à la base de l’intérêt des milieux marketing pour les études neuronales aux débuts des années 2000. Le neuromarketing est ainsi appelé à se développer. Un des développements du neuromarketing est de donner des indications sur la manière d’améliorer la mémorisation et ainsi les préférences, ce qui suppose de quantifier efficacement la mémorisation d’actes publicitaires ou commerciaux. 2004 à 2007 sur 2 081 personnes. Jeff Chester, le directeur exécutif de l’organisation affirme que le neuromarketing  a un effet sur les individus, effet dont l’individu n’est pas informé .