Nin-jutsu : Le monde des Ninjas… PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-nin-jutsu : Le monde des Ninjas… PDF. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Le ninjutsu est un ensemble d’arts et techniques d’origine traditionnelle, pratiqués par certains espions du Japon féodal, les shinobi, plus connus en Occident sous le nom de ninjas.


« LES NINJA SONT DES DIABLES… » L’Histoire a crédité le combattant Ninja, ce « guerrier de la nuit », de prouesses incroyables : marcher sur l’eau, grimper des parois verticales, apparaître et disparaître à volonté, voler… Domaine longtemps tenu secret, pourtant aux racines des arts martiaux japonais, le Nin-jutsu se révèle une incomparable technique de survie mais aussi une véritable philosophie de la vie. Car suivre l’enseignement du Nin-jutsu, c’est d’abord se trouver en accord avec les lois de l’Univers, savoir se conformer à ses règles, se fondre dans les éléments, se sentir parcelle de cette nature qu’il convient de déranger le moins possible, découvrir que « l’être » fait partie du « Grand Tout » et qu’être « autrement » ouvre d’autres horizons. Cela fut de tous temps l’enseignement puriste, la Voie du Ninpo. Est-on si loin de la préoccupation environnementale, de la sensibilité écologique et de la recherche d’identité intérieure qui motivent de plus en plus les sociétés de notre temps ?…

Il existe différents styles de ninjutsu modernes, y compris certains d’art martial uniquement, et plusieurs se prétendant la  vraie  et seule légitime forme de cet art. Le ninjutsu est donc l’art de la persévérance et les pratiquants sont des ninjas. Terme désignant de multiples écoles de ninjutsu originaires de la région de Iga. Terme désignant de multiples écoles de ninjutsu originaires de la région de Koga. Le senseï Toshitsugu Takamatsu est né en 1889 au Japon. Le senseï Masaaki Hatsumi est né le 2 décembre 1931, au Japon. Il est le fondateur du Bujinkan, qui vise à promouvoir le développement et l’enseignement du ninjutsu.

Il est le cousin d’Hatsumi senseï et a voulu enseigner le ninjutsu aux États-Unis. Hatsumi a refusé, ce qui a conduit Tanemura à créer sa propre organisation, le Genbukan. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. D’après les membres du Bujinkan, les 18 disciplines ninjas ont d’abord été décrites sur les parchemins de Togakure-ryū, et elles devinrent par la suite communes à toutes les écoles de ninjutsu.

Le Taijustu est un ensemble de technique exercé à mains nues. Cela demande beaucoup d’efforts physiques et beaucoup d’entraînement ainsi que beaucoup de concentration. Guillaume Lemagnen, Le ninjutsu, une discipline à démystifier, Guillaume Lemagnen éd. Masaaki Hatsumi, Essence of Ninjutsu, 1988, 192 p.

Masaaki Hatsumi, Ninjutsu: History and Tradition, 1981, 240 p. Masaaki Hatsumi, Ninpō: Wisdom for Life, Joe Maurantonio éd. Ninjutsu, l’ombre de la Lumière, 2003, 235 p. Shoto Tanemura, Ninpo Secrets: Philosophy, History and Techniques, 2e éd. 1 : Fundamental Taijutsu, Allie Alberigo, 2002,116 p. Shoto Tanemura, Gyokko Ryu Tanemura-Ha Densho. Shoto Tanemura, Shinden Fudo Ryu Daken Taijutsu Tanemura-Ha Densho.

Petite sagesse des arts martiaux, Éditions Transboréal, coll. Petite philosophie du voyage , 2014, 89 p. Les guerriers de l’ombre, Éditions Amphora, coll. Roland Habersetzer, Combat Ninja, Éditions Amphora, 1990. Wanatabe Kondo et Walter Rausch, Combat Ninja.

Roland Habersetzer, Wanatabe Kondo et Walter Rausch, Ninjutsu. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 7 mars 2019 à 15:36. Japon médiéval, aux missions d’espionnage, de renseignement, d’infiltration et de sabotage.