Oeuvres complètes : Tome 21 : Le Précepte et la Dispense. La Conversion PDF

L’Immaculée Conception est la conception de la Vierge Marie  sans tache , c’est-à-dire exempte du péché originel. Elle est souvent confondue avec la conception virginale de Jésus-Christ, c’est-à-dire le dogme de l’Incarnation, mais elle ne concerne que oeuvres complètes : Tome 21 : Le Précepte et la Dispense. La Conversion PDF conception de Marie elle-même. L’Immaculée Conception est célébrée par l’Église catholique le 8 décembre lors de la fête qui lui est dédiée. De très nombreuses églises de par le monde sont dédiées à l’Immaculée Conception.


Dans l’art, en peinture comme en sculpture, l’Immaculée Conception est l’objet d’une iconographie importante. Le dogme de l’Immaculée Conception signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel. Ce dogme n’est pas directement lié au dogme de la virginité perpétuelle de Marie ni à celui de la conception virginale de Jésus. L’expression de la doctrine de l’Immaculée Conception s’opère progressivement.

Sans employer exactement la formulation moderne, de nombreux Pères de l’Église en expriment déjà le contenu dans leurs écrits. Dieu a formé la sainte Vierge sans tache et sans péché. De la sainte Vierge Marie, pour l’honneur du Christ, je ne veux pas qu’il soit question lorsqu’il s’agit de péchés. Nous savons en effet qu’une grâce plus grande lui a été accordée pour vaincre de toutes parts le péché par cela même qu’elle a mérité de concevoir et d’enfanter celui dont il est certain qu’il n’eut aucun péché.

Sainte Vierge a été formée d’un limon pur. Sa nature originelle était préservée, avec une volonté pour les choses bonnes. Temple saint dès sa naissance Anne a enfanté l’Immaculée. Le Verbe est descendu dans un sein virginal exempt de toute corruption. Marie, pure, sainte, sans tache, resplendissante, aux sentiments divins, sanctifiée, libre de toute souillure du corps, de la pensée, de l’âme. Le discours maculiste est porté par les Dominicains tandis que les arguments des immaculistes sont principalement l’œuvre de prédicateurs franciscains. Dominicains et s’opposent à la doctrine de l’Immaculée Conception.

Ces débats théologiques entraînent également des turbulences dans la société de l’époque : la Sorbonne est paralysée un an par cette querelle. Pierre d’Ailly, aumônier du roi Charles VI, défend en 1388 devant la papauté d’Avignon l’idée de l’Immaculée Conception. La Vierge y apparaît sur un croissant de lune, drapée dans un manteau flottant dans le ciel, entourée d’une multitude d’angelots. Parfois elle foule aux pieds un serpent qui symbolise le démon.