Paroles de tolérance PDF

Le Conseil d’État comprend 231 membres en activité et 408 agents. Comment sont recrutés les membres ? Et les agents du Conseil d’État ? Découvrez la justice administrative en France, son organisation paroles de tolérance PDF ses métiers.


Informations contentieuses et actualités du Conseil d’État. Face à la terreur, les Français réaffirment leur foi dans les principes de la République et ils se rassemblent autour de leurs dirigeants et de leurs institutions qui, comme jamais, ont pour mission d’incarner, défendre et promouvoir ces principes. Car ceux-ci sont le socle sur lequel notre société est bâtie. Il nous faut tout d’abord faire retour sur nous-mêmes, retrouver nos repères et revenir à la source du pacte républicain. Les responsables publics et les institutions qu’ils représentent sont les garants de l’ensemble des principes de la République, que proclament, avec des mots si simples et clairs, la Déclaration des droits de l’Homme, le préambule et le titre Ier de notre Constitution. Il faut le souligner nettement : les principes de la République sont un patrimoine qui nous vient de loin, ils sont inscrits dans notre devise et au frontispice de nos édifices publics. Mais ils doivent se traduire en actes : car ils sont une exigence impérieuse pour le temps présent et une promesse pour l’avenir de notre pays.

Revenus aux sources de notre vocation, nous pourrons ainsi répondre à ce qu’attendent nos compatriotes des services publics et des fonctionnaires. Fonctionnaires, nous sommes investis d’une responsabilité éminente. En France plus qu’ailleurs, l’État est le socle sur lequel la Nation s’est construite : il en constitue la matrice et l’une de ses principales forces agissantes. Il reste l’un des maillons essentiels qui assurent la cohésion entre nos concitoyens et l’unité du corps social. Défendre les valeurs de la République, c’est ainsi pour l’État, comme pour l’ensemble des personnes publiques, répondre à une triple exigence.

Défendre les principes de la République, c’est ensuite combattre et lutter résolument contre toutes les formes d’intolérance et de violence, avec les armes de la loi et du droit, en assumant à titre temporaire toutes les mesures nécessaires et proportionnées pour assurer la protection de l’ordre public et la prévention des infractions. Mais c’est aussi combattre toutes les discriminations et les exclusions qui sont des dénis de fraternité et qui minent le pacte républicain. Défendre les principes de la République, c’est enfin les promouvoir au sein de notre société, par des mesures concrètes en faveur du progrès social et à destination des nos concitoyens les plus fragiles. Ce qui requiert des personnes publiques de s’appliquer à elles-mêmes les règles les plus exigeantes en matière de diversité dans les recrutements qu’elles opèrent et les promotions qu’elles octroient. Incarner, défendre et promouvoir les principes de la République, c’est une ambition certes considérable, mais elle passe, dans toutes les filières, métiers et niveaux hiérarchiques de la fonction publique, par de multiples actions, modestes ou stratégiques, qui nous relient à chaque fois au projet républicain.

Nous avons à affronter ces défis prioritaires, sans bien sûr prétendre tout résoudre par nous-mêmes, mais en assumant la part importante de responsabilité qui nous incombe. Nous y parviendrons en faisant preuve d’écoute et de pédagogie, en approfondissant le dialogue avec les autres acteurs publics et la société civile. Pour atteindre nos objectifs et relever les défis du temps présent, notre démarche doit être guidée par une éthique de l’exemplarité. Pour vaincre le soupçon et le doute qui pèsent désormais sur tous les acteurs publics, notre devoir est de vivre, de manière plus exigeante, cette éthique de l’exemplarité. Constitution et à la loi, plus que le sens commun et la probité du  bon père de famille  ou, pour être correct, de la  bonne mère de famille . L’exemplarité, c’est aussi savoir faire preuve de lucidité et de recul, ne pas céder à la précipitation et à la pression des circonstances.