Patache et les objets du jardin PDF

Vue générale du musée d’art de Toulon. Le musée d’art de Toulon est l’un patache et les objets du jardin PDF espaces de conservation et d’exposition des collections municipales.


1852, suivie par l’Opéra en 1862. Le projet de construction d’un musée d’art est à l’ordre du jour depuis des années au sein des différentes municipalités, mais il est sans cesse repoussé. Ce dernier dessine un plan en U permettant de mettre en scène les façades du musée, et d’offrir à la vue des promeneurs du nouveau boulevard un petit jardin à la française et une fontaine. Allar opte pour un style rappelant la Renaissance italienne, avec deux remarquables loggias au rez-de-chaussée et au premier étage du corps principal. Percées de cinq grands arcs en plein-cintre, elles inondent de lumière les galeries de circulation et l’immense escalier à double-impériale desservant les étages. Les deux ailes latérales du bâtiment, plus massives, s’ornent de chaînages d’angles, et s’ouvrent, sur leurs trois côtés, de larges fenêtres en plein-cintre. Leurs avant-corps sont coiffés d’un étage attique percé de petites fenêtres carrées autour desquelles sont disposés des médaillons en émail polychrome.

Art, le muséum d’Histoire naturelle et la Bibliothèque. La décoration sculptée et émaillée des façades fait donc honneur au savoir et aux arts. Le bâtiment est orné de douze médaillons en céramique émaillée par Jules Paul Loebnitz. Les représentations de la ville et de sa région ne manquent pas non plus. Le musée d’art de Toulon bénéficie d’un fonds particulièrement riche et varié. Maarten de Vos, Triomphe de David.

Charles François Lacroix de Marseille, Brume du matin. Jean-Baptiste Paulin Guérin, Portrait de la femme de l’artiste. Jean Pezous, La Partie de dames. Moïse Kisling, Le Port de Toulon. Aucune salle n’est donc, pour l’heure, dévolue à la présentation du fonds.