Petit Larousse des plantes médicinales PDF

On compte environ 2 000 plantes utilisées en herboristerie. Elles font historiquement partie de la médecine et restent des éléments petit Larousse des plantes médicinales PDF bases de la chimiothérapie moderne. Elle peut avoir une ou plusieurs parties actives avec des indications pouvant être différentes, qui seront utilisées avec indications et des méthodes de préparation différentes. Limitation des effets indésirables, dositométrie des principes actifs stabilisés.


300 plantes médicinales à découvrir, pour se soigner sans danger

Ce livre vous offre une sélection de plantes médicinales, qu’on peut utiliser en toute sécurité (toutes les plantes vraiment dangereuses ont été écartées).
Apprenez à les reconnaître. Toutes les parties de la plante fraîche sont dévoilées sur de superbes planches photographiques, pour faciliter son identification avant la cueillette. Découvrez toutes les «recettes» pour les utiliser. Vous apprendrez à préparer vous-même vos remèdes (décoctions, tisanes, sirops, etc.) pour soulager vos petites affections.

Pour chaque plante :
– Ses caractéristiques botaniques et son histoire
– Ses principaux constituants actifs
– Ses propriétés thérapeutiques
– Comment la préparer pour un usage interne (infusions, vins) ou externe (lotions, cataplasmes, etc.)

Un trésor de santé enfin à votre portée !

Un guide pour apprendre à reconnaître et à cueillir les plantes médicinales, à préparer des remèdes sans danger et à soulager ses petites affections avec les plantes.
° Une description claire et détaillée de plus de 300 plantes médicinales utilisables en toute sécurité.
° Un guide pratique avec les recettes pour faire soi-même ses préparations (décoctions, tisanes, sirops…).
° Des planches botaniques d’une grande qualité montrent la plante fraîche sous tous ses aspects, pour faciliter l’identification avant la cueillette.

François Couplan, ethnobotaniste, est spécialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages et cultivées qu’il enseigne sous forme de stages pratiques (www.couplan.com). Gérard Debuigne, médecin, est spécialiste de la phytothérapie et de la nutrition. Pierre et Délia Vignes, botanistes, ont réalisé les remarquables planches photographiques.

Traditionnellement, les plantes pour leur administration étaient préparées en infusion, décoction ou macération. Aujourd’hui, il existe de la poudre de plante totale cryobroyée, plus pratique et plus concentrée, et surtout dosée. Obtention d’un extrait sec sous forme de poudre avec une teneur en actif concentrée, standardisée et stabilisée. On obtient une huile essentielle par la technique de distillation à la vapeur d’eau. Les plantes telles la menthe, le romarin, le thym donnent des huiles essentielles de grande qualité.

S’il est capital de maîtriser l’action des différents principes actifs pris isolément, la phytothérapie, à la différence de la médecine classique, recommande d’utiliser la plante entière, ou une partie de cette plante, plutôt que des extrais obtenus en laboratoire par dissection d’une plante médicinale pour en isoler ses principes actifs. Ces analyses ne suffiraient pas pour expliquer comment la plante agit. Absinthe, Artemisia absinthium, les feuilles et sommités fleuries. Alchémille commune, Alchemilla vulgaris, la plante entière. Armoise commune, Artemisia vulgaris, Artemisia selengensis, les feuilles les racines, les sommités fleuries. Bourrache officinale, Borago officinalis, l’huile extraite de la graine par première pression à froid, les feuilles et les fleurs. Bruyère, Erica Cinerea ou Calluna vulgaris, les sommités fleuries.