Planification et simulation des réseaux PDF

SIG ainsi que d’indicateurs de planification et simulation des réseaux PDF. Des approches intermédiaires existent, telle que la Trame verte et bleue de Bruxelles. Article détaillé : Trame verte et bleue française.


Nous comprenons intuitivement que la trame verte est une notion biogéographique qui, par analogie à la trame d’une étoffe, évoque à la fois un état et des fonctions. Une métaphore aussi simple, mais plus conforme à la complexité de la réalité, serait de comparer la trame verte au maillage des réseaux sanguins, nerveux, lymphatiques qui doivent être non seulement en bon état, mais correctement connectés entre eux, ainsi qu’avec nos cellules et nos organes, pour assurer notre survie. Eurorégion le Kent, la Région wallonne, Bruxelles-capitale et le Nord-Pas-de-Calais dans une réflexion commune sur la biodiversité. Ainsi, Bruxelles-Capitale a mis en place un Plan régional de développement visant à  améliorer le cadre de vie  qui recommande un  maillage vert et bleu , qui, étant donné un contexte très urbain, ne donne pas priorité à la Biodiversité, consistant aussi à  relier les espaces verts entre eux afin de créer des continuités vertes et d’offrir ainsi au citoyen, où qu’il se trouve en ville, des espaces de vie et de déplacement qui allient à la fois convivialité et sécurité .

Ainsi au cours du temps, est-on passé d’un projet orienté sur le paysage à un projet visant la restauration, protection et gestion des milieux et une défragmentation écologique du territoire. Mais les écologues nouvellement formés à ces concepts ne sont pas arrivés tout de suite dans les administrations et collectivités locales. Ce n’est que dans les années 2000 que les communes et Agglomérations ont véritablement saisi ces questions pour les décliner concrètement dans leur gestion des territoires. En termes d’écologie du paysage une trame verte est la somme des zones de connexion biologique et des habitats naturels connectés. L’état et la qualité de la Trame se mesurent dans la qualité et la quantité des habitats naturels et des connexions biologiques entre ces habitats.

Les habitats sont en quelque sorte les nœuds du maillage, et ils jouent le rôle de réservoir de gènes, d’espèces, de communautés pour la biodiversité. Les constituants de la trame verte sont souvent de fait des continuums biologiques ou physiques. Des corridors biologiques, fonctionnels pour un grand nombre d’espèces, peuvent aussi résulter d’aménagements humains qui n’avaient pas vocation à les créer. La trame verte n’est pas de l’aménagement paysager au sens courant du terme, même si elle  produit  du paysage et des aménités.