Portraits d’enseignants, d’enseignés et d’autres PDF

1 an Bisoust33 : Bonjour, Merci pour votre excellent article et es liens de qualité que vous proposez! Cartable ouvre portraits d’enseignants, d’enseignés et d’autres PDF où est la clé ? Pourquoi les coups de Coeur ?


Claude Lapointe décrit à sa façon le monde scolaire. Son trait aimablement cruel, sinueux mais précis comme celui des gravures d’encyclopédie, révèle l’aspect un peu fantastique de cet univers dont nous avons tous fait partie.

Méga bon plan 42 : livres gratuits à imprimer, télécharger, écouter ! 14 ateliers de NOEL en maternelle ! Une clé USB : un nouveau cartable ? 10 conseils pour rendre les élèves autonomes !

Coopérative scolaire et unité d’enseignement : C’est compatible ! 30 aout 2015 : les évaluations CE2 paraissent ENFIN ! Petite phrase et tout un programme ! Maîtresse je prends un fluo pour surligner ?

Pour Blin, l’autonomie se définit « comme une approche éducative qui permet aux apprenants de prendre la responsabilité et le contrôle de leur apprentissage, et qui les aide à évoluer progressivement d’un état de dépendance vis-à-vis de l’enseignant à un état d’indépendance et d’interdépendance. Pour savoir apprendre il faut d’abord vouloir apprendre : en avoir la capacité et la possibilité. Une forte affectivité dans leur rapport aux enseignants qui compense « l’opacité cognitive » dans laquelle les plonge l’école. Le renforcement de l’image positive que peut avoir l’élève de lui-même doit prioritairement passer par une valorisation des réussites et des compétences réelles de l’élève et non pas un renforcement du lien affectif. Et ensuite réfléchir sur les choix. Le travail de groupe est un moyen pour accroître l’autonomie. Comment ils ont fait pour réaliser une tâche.

Garder les brouillons et les analyser. Voir les ouvrages de Britt Mary Barth. Dire aux élèves ce que l’on apprend et pourquoi. Utiliser un maximum l’authenticité pour faire le lien entre la classe et le monde réel.

Lire des articles de presse par exemple. Impliquer les élèves dans la progression suivie. De temps en temps, les élèves peuvent aider à la construction d’une unité d’apprentissage. Après les représentations en séance 1, ils peuvent dire ce qu’ils ont envie de savoir d’une notion. Relire le travail avec les pairs. C’est-à-dire expliquer à l’autre comment et pourquoi on l’a fait.

Le pair est une aide précieuse dans la relecture. Développer les plans de travail en autonomie. Le plan de travail, c’est un outil pédagogique au service d’une gestion autonome d’activités proposées et choisies, à réaliser dans un temps donné. Pierre Vermersch, « s’appuie sur la technique du questionnement pour mettre en mots des pratiques. Il s’agit vraiment d’une action descriptive du comment de l’action et en fait, sous action, il faut mettre principalement deux axes, l’axe des prises d’information, c’est-à-dire « comment je sais que par exemple, les élèves là sont attentifs, sont motivés, rentrent dans la notion qu’effectivement je souhaite aborder avec eux « . Etayer c’est apporter l’aide ciblée, précise, construite, dans l’environnement qui permet progressivement de se saisir de cette aide pour être autonome.