Poupées brisées PDF

Les figurines en terre cuite sont un mode poupées brisées PDF’expression artistique et religieuse fréquent en Grèce antique. Bon marché, faciles à produire, ces figurines sont des témoignages précieux sur la vie quotidienne et la religion des anciens Grecs.


Au début personne n’avait remarqué la poupée. Il lui manquait un œil et elle était emmaillotée de dentelle noire d’où pendait un bras en porcelaine ébréchée. Et personne ne pouvait voir qu’elle était reliée par une chaîne à un bracelet en cuir qui entourait le poignet d’une adolescente déguisée en vampire, dans un club « gothique » de San Diego. Une adolescente qui, quelques minutes plus tard, allait pousser un cri déchirant et que l’on découvrirait recroquevillée sur un banc, face à l’océan, les yeux grands ouverts, fixant le néant. C’est la petite-fille d’un fabricant de poupées que Bo Bradley, du service de protection de l’enfance, va tenter de sortir de son cauchemar…

Le modelage est la technique la plus simple et la plus utilisée. Elle sert également à la réalisation de bronzes : les prototypes sont réalisés en argile crue. Les petits modèles sont façonnés directement à la main. Le moule, en argile ou en plâtre, est obtenu par application d’une couche d’argile sur le prototype. Les moules bivalves, empruntés par les Grecs insulaires aux Égyptiens, nécessitent un découpage pour obtenir un avers et un revers, auxquels sont parfois adjoints des  clefs , sorte de protubérance permettant un meilleur emboîtement entre les deux parties. La deuxième phase consiste à appliquer une couche de terre crue à l’intérieur du moule, qui peut avoir été préalablement incisé afin d’obtenir des effets de relief. La couche est plus ou moins fine suivant le type d’objet à réaliser.

Les deux faces du moule sont ensuite réunies, l’objet est démoulé et l’artisan peut procéder à la retouche, typiquement celle de la jonction. Il pratique également une petite ouverture, trou d’évent pour permettre à la vapeur d’eau de s’échapper à la cuisson. Les fours utilisés sont les mêmes que ceux des potiers. Une fois cuite, la figurine peut recevoir un engobe, parfois lui-même cuit à basse température.

En raison de leur faible coût, les figurines constituent de parfaites offrandes religieuses. C’est en effet là leur fonction première, l’aspect décoratif n’intervenant que plus tard. Ceci explique que les temples grecs aient livré d’abondantes quantités de figurines votives ou funéraires, et qu’il n’existe presque aucun document écrit à leur sujet. Ces figurines peuvent poser des problèmes d’identification. Certes, les attributs permettent de reconnaître tel ou tel dieu de manière certaine : ainsi d’Artémis et de son arc.

En outre, certains types de statuettes correspondent à un culte précis lié à une divinité précise. Cependant, les  dieux visiteurs  viennent parfois semer le trouble : ce sont des figurines dédiées à un dieu qui n’est pas celui du sanctuaire. Femme couronnée aux bras croisés en signe de respect devant la divinité, figurine votive crétoise, 630-610 av. Les dons de figurines accompagnent tous les moments de la vie. Pendant la grossesse, la mère aura eu soin d’offrir une figurine à Ilithyie, déesse de l’accouchement : la statuette représente une femme accroupie, en plein travail, suivant l’habitude orientale. Certaines statuettes comprennent une petite cavité destinée à recevoir de plus petites figurines, représentant des bébés.

Les figurines en terre cuite sont souvent achetées à l’entrée du sanctuaire. Elles sont les offrandes des gens du peuple, qui ne peuvent se permettre de dédier des objets plus précieux. Elles servent aussi à remplacer des offrandes en nature, comme des animaux ou des aliments. On les place sur les banquettes des temples ou encore près de la statue de culte. On peut aussi les déposer dans des lieux de culte naturels.

On dédie une figurine pour demander comme pour remercier. Lorsque les figurines sont trop nombreuses dans un temple, elles sont jetées dans une sorte de  dépotoir sacré . Fréquemment, elles sont brisées, pour éviter toute récupération. Grotesque : femme obèse tenant un vase, Kertch, v. Les traits sont volontiers caricaturés et les traits accusés. Enfin, la terre cuite est souvent utilisée pour fabriquer des poupées et autres jouets d’enfants.