Précis à l’usage des journalistes qui veulent écrire sur les Noirs, les musulmans, les Asiatiques, les Roms, les homos, la banlieue, les juifs, les femmes… PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer précis à l’usage des journalistes qui veulent écrire sur les Noirs, les musulmans, les Asiatiques, les Roms, les homos, la banlieue, les juifs, les femmes… PDF chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


On peut porter le voile et être militante féministe, être Noir et ne pas aimer danser, être Rom et chercher un emploi sédentaire…La complexité du réel échappe trop souvent aux représentations médiatiques. Ce précis décrypte avec humour les clichés véhiculés de façon récurrente par les médias.
La diversité des styles, des sensibilités, des parcours et des générations des contributeurs nourrit une réflexion collective dont l’objectif est d’interpeller sans donner de leçons, car nul n’a le monopole de l’exemplarité. Ni recueil d’anecdotes, ni manuel éducatif bien-pensant, cet ouvrage nous invite à questionner les préjugés dont nous pouvons tous être porteurs.
Ont participé à cet ouvrage : David Abiker (Europe 1), Kidi Bebey (indépendante), Abdelkrim Branine (BEUR FM / Mediapart), Rokhaya Diallo (LCP-AN/ La Chaine Parlementaire), Nadia Henni Moulaï (indépendante), Idir Hocini (Bondy Blog, M6), Thierry Leclère (revue XXI), Bérangère Portalier (magazine Causette), Olivier Rogez (Radio France Internationale), Océane Rose Marie (France Inter), François Saltiel (Radio France / Le Mouv’), Raphäl Yem (MTV), Denis Sieffert (hebdomadaire Politis), Gilles Sokoudjou (association « Les Indivisibles »)

Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Ils sont à la source des maux de la nation abîmée. Cela fait cinquante ans que l’école est, plus particulièrement, le souffre-douleur de ces dingos mégalos. Ils biberonnent au marxisme et aux lubies d’une société sans classes ni frontières.

Quand Manuel Valls présente cette semaine la réforme du collège comme une « refondation », qu’il oppose au « statu quo » que défendrait l’opposition, il est le porte-voix docile des indéboulonnables « experts » de la Rue de Grenelle, qui inspirent depuis toujours la même politique éducative. Le naufrage de l’enseignement est à l’image du déclin de la France, que l’État ne fait rien pour conjurer. Oui Mr Rioufol le saccage de l’école abîme la Nation mais pas n’importe quelle Nation puisqu’il s’agit d’éradiquer toute référence à la Nation Française blanche, patriarcale,chrétienne pour lui substituer une Nation colorée aux origines hypermultiples. Continuons ainsi et ils vont réussir parfaitement à créer cette nouvelle Nation qui sera tout sauf Française et européenne. De toutes les manières le remplacement démographique se fait à grands pas, il est visible et sera accompli dans un laps de temps égal à la durée de vie d’un homme. Si les démographes sont corrects dans leurs prévisions, le Royaume-Uni pourrait devenir une nation minoritairement blanche d’ici 2050.

Des conflits raciaux pourraient alors éclater et les enfants blancs sont ceux qui auraient le plus à y perdre. Et surtout que l’on ne me dise pas que la situation est différente en France. Voilà ce qui nous attend dans 30 ans, nous serons minoritaires, voire peut être avant au regard des chiffres hallucinants sur les tests de naissance de la drépanocytose. Si la pilule est mauvaise, on l’enrobe dans de la confiture. Si elle est infecte, on ajoute un autre procédé aux deux autres, on soûle tellement avec des gesticulations et des mots, des mots dans tous les sens le récalcitrant qu’il cède. Râleurs mais finalement faibles, nous le sommes aussi sinon nous n’en serions pas là. Cette pilule à faire passer est un programme comportant deux langues essentielles: Le Français et L’Arabe.