PRATIQUE DE L’ELECTROCONVULSIVOTHERAPIE. Recommandations pour l’utilisation thérapeutique PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Ils se révélaient très toxiques et inefficaces. Les résultats PRATIQUE DE L’ELECTROCONVULSIVOTHERAPIE. Recommandations pour l’utilisation thérapeutique PDF bien prometteurs, mais la toxicité avérée du produit était trop grande.


En 1938, Ugo Cerletti et Lucio Bini, aidés des expériences de leurs prédécesseurs, observèrent l’attitude des porcs qui, avant d’être tués, sont électrisés afin d’être plus calmes durant la séance. Finalement, les résultats sont peu concluants et même incertains dans le traitement des psychoses mais très positifs dans le traitement des dépressions sévères. Cet ensemble de méthodes donna des résultats appréciables. Malgré ses côtés brutaux, extrêmement désagréables, la thérapeutique biologique donnait des résultats croissants et pouvait donner l’impression que la psychiatrie sortait de son sentiment de fatalité quant à l’efficacité de ses traitements. Il est évident que la technique a donné lieu à de nombreux abus : en effet, on réprimait parfois bien plus qu’on ne soignait et ceci quelquefois de manière explicite. Dans les années 1950 à 1970, beaucoup de médecins ou d’infirmiers ont connu ou pratiqué des pseudo-indications pour des patients réfractaires qu’on souhaitait plus punir physiquement et mentalement qu’autre chose. En effet, malgré de bons résultats statistiques, cette thérapeutique de choc garde une image extrêmement brutale, entretenue par l’ignorance de l’utilisation systématique de l’anesthésie générale et de la nécessité d’un accord du patient, ainsi que de ses effets réels et de ses mécanismes d’action.