Problèmes chrétiens sur la liberté religieuse PDF

Articles détaillés : Christianisme dans le monde romain et Persécution des chrétiens dans la Rome antique. Problèmes chrétiens sur la liberté religieuse PDF section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.


Deux questions, en particulier, nous ont semblé mériter une étude un peu approfondie : 1. Dans quelle mesure l’exposé conciliaire devra-t-il s’appuyer sur l’Ecriture sainte et les données fondamentales de la foi, ou, au contraire, sur des arguments de raison, empruntés à des considérations de droit naturel ? et, 2. Quelle attitude la Déclaration devra-t-elle adopter à l’égard des positions antérieures de l’Eglise, qui, comme on sait, furent pendant quinze siècles peu favorables à la thèse qu’il s’agit maintenant de proclamer ? C’est à ces deux questions que voudraient répondre, au moins en quelque mesure, les deux études qui constituent l’essentiel du présent ouvrage et auxquelles nous avons donné pour titres : Liberté religieuse et Révélation évangélique, Liberté religieuse et Fluctuations théologiques. La première des deux questions mentionnées est plus complexe qu’il ne semble, parce qu’on a trop souvent ignoré ou méconnu l’équivoque qui se cache sous la notion de « droit à la liberté religieuse ». Il faut, en effet, (et c’est à certains égards la clef de tout), distinguer en matière religieuse deux « droits à la liberté », profondément différents. Il y a d’abord celui qui nous est directement et indubitablement enseigné dans l’Evangile, du fait même que Dieu nous y enseigne la vraie religion ; puisqu’en nous révélant comment Il entend être servi par les hommes, le Créateur nous révèle en même temps et le devoir et le droit que nous avons de Le servir en cette manière, réprouvant et excluant par là même tout prétendu « droit » qui ‘voudrait s’y opposer. Mais, en dehors même de ce droit sacré à la liberté, qui nous est révélé dans l’Evangile comme un privilège absolu et inviolable de la vraie religion, on peut parler aussi d’un droit général « à la liberté en matière de religion », c’est-à-dire d’un droit dont bénéficient pareillement tous les tenants d’une opinion quelconque en matière religieuse, que cette opinion soit vraie ou fausse, qu’elle soit positive ou négative (comme chez les agnostiques et les athées), qu’elle naisse d’un désir sincère d’adhérer ainsi à la vérité ou, au contraire, d’un mépris coupable pour toute question de ce genre… Il s’agit alors d’un droit fondé, non plus sur l’excellence de la vérité religieuse et sur les intentions salvifiques de Dieu, mais simplement sur la nature et la dignité de la personne humaine, qui, en certaines matières, et spécialement en ce qui touche ses rapports directs avec le Créateur, échappe de plein droit au contrôle des autres humains, même à celui du pouvoir humain le plus haut, c’est-à-dire de l’autorité publique.

Le Pew Research Center publie également des informations sur la persécution religieuse, mais sans faire de distinction entre les diverses religions. Marc Fromager, dans son ouvrage sorti en 2015 : Guerres, pétrole et radicalise, les chrétiens d’Orient pris en étau. Dans ces deux états, si la répression est systématisée sur plusieurs confessions chrétiennes, essentiellement protestantes, elle relève d’une attitude vis-à-vis des religions en général dans le cadre d’un durcissement autoritaire qui n’épargne pas l’Islam. Sébastien Peyrouse, Le christianisme en Asie centrale. Les chrétiens victimes de persécution , dans L’Atlas des religions, Le Monde et La Vie, 2015, p. Racisme, antisémitisme, antichristianisme : Documents et critique, Paris, Les Éditions du Cerf, 1940, 167 p.

Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd’hui ? Carte des persécutions des chrétiens dans le monde, Libération du 26 septembre 2013. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 14 octobre 2018 à 20:26. Pour lire avec profit les explications et livres ci-après, il est recommandé de le faire avec prière et en suivant le texte de l’Écriture Sainte. Les significations d’initiales désignant des auteurs ou des périodiques sont en page d’abréviations.

Fournisseurs d’ouvrages : voir Éditeurs en page Autres liens. La vie chrétienne n’est pas simplement faite d’actions bonnes faites ou à faire. Comment la communion se perd et se maintient : enseignements pratiques tirés de Nombres ch. La communion avec Christ, le Seigneur, caractéristique d’une église fidèle: H. Différents aspects de la relation du vrai croyant avec Dieu comme son Père.

Le Premier amour, l’amour fraternel, et la vérité  . Le croyant en Christ et Christ dans le croyant   — Sens de ces expressions. Les différents passages où on les rencontre. L’éducation du croyant pour en faire un adorateur. Agapao et phileo : deux mots grecs signifiant aimer. Lumière et amour – Dieu et le croyant. Exhortation à une vie pratique de piété simple et tranquille : où est la vraie puissance ?

L’exemple du Seigneur Jésus sur la terre et de plusieurs hommes de Dieu. Sur la Montagne, il y a un avant-goût des gloires à venir et de la communion de la Maison du Père. Le Bonheur : où le trouver ? Dieu et de son amour, de Christ et de son oeuvre, dans la possession de la vie nouvelle et du Saint Esprit.

Christ est-il tout pour nous ? Fausses joies, est-ce désirable de vivre dans le plaisir? 7 fois Écoute, Israël : Deut. Dieu veut parler à l’homme et lui faire connaitre Ses pensées : Genèse 3 et 4, 9, 12 et autres. 2 et 3 à écouter ce que l’Esprit dit aux assemblées : Écoutons ‘ce que l’Esprit dit aux assemblées’. 12:15 : ‘Celui qui écoute le conseil est sage’.

Est sage celui qui ne se contente pas d’entendre le conseil qui lui est donné mais qui, au lieu d’agir ensuite comme bon lui semble, suit ce conseil. Courte exhortation sur ceux qui écoutent et ceux qui n’écoutent pas : exhortation à lire et méditer le livre des Proverbes. Quel principe doit nous guider dans les choix de la vie ? Obéissance de Jésus Christ : en entrant dans le monde Psaume 40:6-8 et Héb. 10:5-9 — enfant Luc 2:46-49 — dans le service Jean 4:34 — Gethsémané Marc 14:36 — oeuvre du Seigneur Phil. Obéissance du chrétien : 2 Tim.

3:16 puis Jean 3:17-18,36 puis Rom. 13:17 et 1 Pierre 5:5 puis Éph. La plus grande de ces choses 1 Cor. Nos coeurs   — Divers passages de la Bible parlant du coeur. Dieu et rayonne de Lui, sur tous les hommes, en passant par le coeur de celui qui l’aime. L’amabilité est un caractère agréable du coeur naturel, qui n’a pas une source divine et ne produit jamais rien pour Dieu.