Questionnements sur la problématique de l’intégration PDF

Please forward this error screen to world-320. Please forward this error screen to world-320. 2004-103 du 24 avril 2004, qui se présente comme l’annexe 5 questionnements sur la problématique de l’intégration PDF la présente circulaire.


La problématique de l’intégration passionne et enflamme le débat politique. Lorsqu’il passe et qu’un pot de fleurs lui tombe sur la tête, c’est encore à l’Africain qu’on impute la responsabilité. Quel est le ressenti, l’émotion, le vécu, le regard d’un Africain sur cette question ? C’est ce que Robin Diamaka Masangana tente de transmettre par un jeu de questions réponses. Le livre se compose en deux parties, d’une part, l’analyse de l’auteur, et d’autre part, les regards croisés de personnalités comme Monsieur Verhofstadt, Premier ministre belge, Madame Huytebroeck, ministre bruxelloise de l’environnement, à l’époque secrétaire fédérale du parti Ecolo belge, Monsieur Pie Tshibanda, psychologue, conteur et acteur, Monsieur Pierre Migisha, journaliste et François Xavier de Donnéa, ancien ministre et député fédéral belge.

Le recteur arrête, en liaison avec les IA-DSDEN et en concertation avec les opérateurs de formations qu’il sollicite, un schéma prévisionnel des formations en fonction de l’analyse des besoins repérés. Un choix cohérent pour les lieux d’implantation des formations Selon les options, la formation est dispensée dans un cadre académique, interacadémique ou national. Les lieux d’implantation des formations, précisés dans la circulaire annuelle d’appel à candidature des enseignants, sont choisis en tenant compte des besoins recensés dans chaque académie. Ils doivent permettre de conjuguer au mieux proximité des sites de formation et effectifs d’enseignants à former. Ces choix sont validés au plan national afin d’assurer une cohérence d’ensemble.

Une mise en œuvre de la formation nécessairement concertée La formation spécialisée de base, dispensée par des équipes de formateurs qualifiés, est mise en œuvre selon les plans de formation élaborés par chaque opérateur. Elle comprend plusieurs périodes de regroupement des enseignants en formation. Pour le premier degré, le calendrier établi pour l’ensemble des périodes de formation doit permettre d’organiser les épreuves de l’examen du CAPA-SH dès la fin de la formation et avant la fin de l’année civile. Il prend en compte le fait que la formation doit être totalement accomplie par les enseignants avant l’ouverture de la session d’examen. Les modalités de mise en œuvre des plans de formation académique sont arrêtées après concertation entre le recteur et les IA-DSDEN de l’académie, et le directeur de l’IUFM concerné. Les modalités de mise en œuvre des plans de formation interacadémique sont arrêtées après concertation entre les recteurs et IA-DSDEN de la zone concernée et le directeur de l’IUFM organisateur de la formation. Les recteurs et IA-DSDEN sont informés des conditions d’organisation des formations mises en œuvre au plan national par le CNEFEI ou un IUFM.