Questions stratégiques et politiques liées à la transition des systèmes nucléaires thermiques aux systèmes rapides PDF

Un article de Questions stratégiques et politiques liées à la transition des systèmes nucléaires thermiques aux systèmes rapides PDF, l’encyclopédie libre. P201 : Se procurer les instructions avant utilisation. P273 : Éviter le rejet dans l’environnement.


Le renouveau d’intérêt pour l’énergie nucléaire résultant des préoccupations causées par le changement climatique global et la sécurité d’approvisionnement, qui est susceptible d’entraîner une croissance notable de la production d’électricité nucléaire, rend plus attractifs les réacteurs à neutrons rapides fonctionnant en cycle fermé. La transition entre le parc actuel de réacteurs à neutrons thermiques et des systèmes à neutrons rapides demandera plusieurs décennies et d’importants efforts de RD-D. Cet ouvrage identifie et analyse les questions stratégiques et politiques clés posées par une telle transition et vise à assister les décideurs dans le choix des meilleures approches pour mettre en œuvre des scénarios de transition.

P340 : En cas d’inhalation : transporter la victime à l’extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle peut confortablement respirer. Le mercure est l’élément chimique de numéro atomique 80, de symbole Hg. Il a longtemps été utilisé dans les thermomètres et les batteries avant d’être interdit en France en 1999. Le mercure est un élément du groupe 12 et de la période 6. B, et comprend, par numéro atomique croissant, 30Zn, 48Cd et 80Hg, éléments caractérisés par deux électrons sur la sous-couche s au-delà d’une sous-couche d complète.

Le corps simple mercure presque noble peut être mis à part. Le nom en ancien et moyen français de ce corps chimique, liquide dense et remarquablement mobile est le vif-argent. En français, le terme  vif-argent  apparaît dans une chanson de geste mise par écrit vers 1160, Le Charroi de Nîmes. Dès l’Antiquité, les philosophes néoplatoniciens et astrologues gréco-romains ont associé les sept métaux aux couleurs, aux divinités et aux astres : l’or au Soleil, l’argent à la Lune, l’étain à Vénus, le fer à Mars etc. Ce double usage se perpétuera chez les chimistes des siècles suivants jusqu’à la grande réforme de la nomenclature proposée par Guyton de Morveau, Lavoisier et al. Méthode de nomenclature chimique de 1787. Article détaillé : Minerai et métallurgie du mercure.

Du mercure est naturellement présent dans l’environnement, mais essentiellement dans les roches du sous-sol. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Goutte de mercure dans un bécher. Le corps simple mercure est un métal blanc et très brillant, liquide à température ordinaire.

Les vapeurs de mercure sont nocives. Le mercure est le seul élément en dehors des gaz rares à exister sous forme de vapeur monoatomique. Le mercure n’est pas soluble dans les acides aqueux, en particulier les acides oxydants. Le mercure forme facilement des alliages avec presque tous les métaux communs à l’exception du fer, du nickel et du cobalt. L’alliage est également difficile avec le cuivre, le platine et l’antimoine.