Réussir la démarche qualité : Appliquer des principes simples PDF

L’architecture bioclimatique est une discipline de l’architecture, l’art et le savoir-faire de tirer le meilleur parti des conditions d’un site et de son environnement, pour une architecture naturellement la plus confortable réussir la démarche qualité : Appliquer des principes simples PDF ses utilisateurs. L’architecture bioclimatique fait appel à des stratégies, techniques et constructions simples qui permettent de chauffer, rafraîchir, ventiler l’intérieur d’une construction. Ces techniques utilisent généralement des savoir-faire, des matériaux et des systèmes simples bien que, de plus en plus, certains systèmes utilisent l’électronique pour un contrôle automatique. On parle de « conception bioclimatique » du projet d’architecture pour faire référence aux stratégies, solutions et techniques architecturales mises en place dans le projet bioclimatique.


Des principes pour donner du sens à la démarche qualité en mettant en avant la primauté du client. Des clés pour que chacun identifie sa contribution à la satisfaction et à la fidélisation du client. Une aide indispensable destinée aux managers qualité afin de les aider à construire une démarche simple et efficace. Les démarches Qualité en entreprise sont parfois vécues de manière enthousiaste, portées par la volonté d’un dirigeant ou celle d’un directeur Qualité. A contrario, elles peuvent être parfois vécues de manière plus douloureuse, perçues comme contraignantes et normatives. Cet ouvrage permet aussi bien aux responsables Qualité qu’à l’ensemble des managers de trouver les bonnes réponses à leurs préoccupations stratégiques ou quotidiennes concernant leur démarche qualité.  » Écoute le client, maîtrise tes processus et manage malin  » sont les trois crédos des auteurs. Leur discours est centré sur l’approche opérationnelle et les attitudes managériales quotidiennes à développer pour donner au client toute sa place dans l’organisation. Chacun des huit chapitres développe sous forme de conseil pratique une idée centrale en matière de qualité.

La conception bioclimatique, parfois appelée simplement « bioclimatisme », est applicable à tous les bâtiments où l’ambiance intérieure doit être contrôlée, régulée et adaptée à l’usage. Par exemple : caves à vin, fromagerie, serres agricoles où les ambiances sont différentes du confort idéal humain. Passivhaus où le respect de certains principes et performances énergétiques est exigé. Architecture  Voir l’article Wikipédia sur l’architecture : Art de bâtir des édifices. Bioclimatique De « climatique » faisant référence aux conditions climatiques d’un lieu.

Avec le préfixe « bio- » faisant référence à la vie et à la biologie, et au sens large à la nature. L’ensemble suit une méthode de projet, respectant un ordre des opérations et comprenant une phase de programmation préalable à la mise en œuvre. Une architecture bioclimatique doit avant tout s’inscrire dans son environnement, et donc s’y adapter. Une architecture bioclimatique se fixe par ailleurs des objectifs précis du point de vue du bilan énergétique global sur la durée de vie du projet, mais également sur la pression environnementale qu’il va générer, et sur le confort et la santé des futurs utilisateurs du bâtiment. Intégrer l’ensemble de ces contraintes en préalable à la conception architecturale est indispensable pour réussir un projet bioclimatique, ce qui implique dans un premier temps de se poser les bonnes questions, sur le choix du site en fonction de la densité urbaine, de l’emplacement, des transports, des commerces et services disponibles à proximité. Il faut ensuite rédiger un programme fixant les objectifs à atteindre et s’informer sur les matériaux, les techniques et les savoir-faire disponibles régionalement. C’est seulement après que l’architecte pourra mettre en œuvre son art, conforté par une vision claire du projet qui lui est confié.

La réussite de cette insertion implique une économie par rapport à l’emprise sur les territoires naturels, soit éviter le mitage du territoire. Les matériaux de l’architecture bioclimatique sont ceux couramment utilisés, néanmoins des matériaux plutôt « naturels », « sains » et à faible empreinte écologique seront généralement privilégiés. Matériaux « naturels » dans le sens où ceux-ci auront subi le moins de transformations lors de leur production. Ils proviennent de ressources naturelles de préférence locales et renouvelables.