R&C Recherche et Création, art, technologie, pédagogie, innovation PDF

Le choc culturel est parfois violent. Au début de leur 2e année à Polytechnique, les élèves r&C Recherche et Création, art, technologie, pédagogie, innovation PDF viennent de passer deux ou trois années immergés dans des maths, de la physique et de la chimie sont embarqués dans le cours de philosophie et histoire des idées d’Alain Finkielkraut. La question du sensible permet de comprendre le monde. La vie n’est pas uniquement une question d’optimisation, il faut aussi savoir gérer les contradictions , estime Éric Godelier, le président du département humanités et sciences sociales.


Internet, jeu vidéo, mobile multimédia, GPS, installation et scénographie interactives, RFID, environnement virtuel partagé, robotique sont autant de nouveaux territoires d’investigation artistique. Pour permettre un investissement: pratique, critique et prospectif de ces dispositifs socio-techniques, il est essentiel de positionner la création artistique comme un domaine de recherche à part entière. Mais, instituer la « Recherche et Création » introduit autant de perspectives que de questions : consolidation des liens entre pratique et théorie, relation fondamentale à la technique et à l’ingénierie, travail collectif et dialogue avec d’autres disciplines – en particulier scientifiques – et d’autres secteurs – telle l’industrie -, redistribution des rôles entre artistes, enseignants-chercheurs et étudiants, nouveaux modes d’exposition, de diffusion des oeuvres et de relation an public, réagencement. de l’économie de l’art, strate’ e de rayonnement international pour les grandes institutions de formation. Le mouvement. est amorcé : certains décideurs des secteurs public et privé y voient, à juste titre, une opportunité de développement et de valorisation. En France, à l’instar de I’Ecole nationale supérieure d’art de Nancy, quelques établissements ont initié d’ambitieux projets films cette voie. S’appuyant sur ces expériences s significatives et sur la vision de personnalités, artistes et chercheurs, cet ouvrage pose les bases d’une véritable politique de Recherche & Création avec les technologies, à la confluence des arts contemporains, des milieux de la recherche, de la pédagogie et de l’innovation.

Cette formation d’ingénieurs humanistes est une spécificité française, très appréciée ailleurs dans le monde. Pas facile, pourtant, de convaincre tout le monde de l’utilité de ces sciences inutiles . ESPCI réfléchit à la création d’une école doctorale propre, alors qu’elle est aujourd’hui engagée dans 15 écoles en cohabilitation. En se regroupant avec l’UTBM dans une université de technologie de France, l’UTT gagne en taille, donc en visibilité, et espère rivaliser avec les grandes universités technologiques européennes comme celles de Delft, de Munich et de Copenhague. L’aéronautique est le deuxième secteur de cette école, qui le fait savoir en créant avec l’Enac et Arts et Métiers, France Aérotech, une alliance destinée à donner plus de visibilité aux formations aéronautiques à l’international.

Dans sa spécialité, le textile, l’école peut s’appuyer sur son laboratoire de recherche pointu et performant. Le Gemtex a mis au point pour Damart un tissu auto-rafraîchissant par micro-encapsulation. Depuis cette année, une option Design et innovation est proposée aux étudiants de 5e année de l’École centrale d’électronique. Objectif : leur faire acquérir le langage du design pour l’intégrer dans les produits high-tech qu’ils sont amenés à développer.

Spécialisée en informatique et télécommunications, l’Isep a, depuis trois ans, adopté une pédagogie par projet, qui permet à ses étudiants d’apprendre autrement que par des cours magistraux et d’être en contact avec des entreprises et leurs demandes précises. Les diplômés de l’ex-Ensieta obtiendront désormais un titre au nom de l’Ensta Bretagne, une marque prestigieuse, connue des entreprises et à l’étranger. L’innovation ne naît pas d’un coup de génie, d’une bonne idée tombée du ciel, mais est le fruit d’un processus structuré. Pour transformer ses étudiants en ingénieurs entrepreneurs , l’École des mines d’Alès leur propose un parcours de l’innovation , allant de l’émergence d’une idée à la mise sur le marché d’un produit, en passant par la création d’entreprise. Cette école d’ingénieurs interne à l’université Pierre et Marie Curie a décidé de mettre le turbo du côté de ses relations avec les industriels, point faible classique des écoles d’université.