Remédiation cognitive PDF

Elle comporte un premier temps de repérage, avec le patient, de ses pensées automatiques grâce à l’analyse fonctionnelle. Il s’agit pour le patient d’être à même de reconnaître ses pensées automatiques, identifier les distorsions cognitives, en tester leur validité, remédiation cognitive PDF développer des pensées alternatives plus fonctionnelles.


La remédiation cognitive est un nouvel outil de soin en psychiatrie. Cette thérapie non médicamenteuse répond au besoin de prise en considération des déficits cognitifs ou troubles du traitement de l’information.
Associés à de nombreux troubles chroniques (en particulier la schizophrénie, le trouble bipolaire, la dépression, l’autisme, les troubles de l’attention avec hyperactivité, les démences séniles, etc.), ces déficits cognitifs ne répondent pas, ou peu, aux traitements psychotropes et contribuent fortement à la désinsertion sociale et professionnelle. La remédiation cognitive est utilisée en complément de ces traitements médicamenteux et des psychothérapies dont elle complète les effets thérapeutiques en agissant à un niveau différent. Elle intervient, après un bilan neuropsychologique préalable, lorsque la pathologie est stabilisée et que le traitement médicamenteux a été réduit à la posologie minimale efficace.

La remédiation cognitive appartient au champ de la rééducation. Elle consiste à restaurer ou à compenser les fonctions cognitives déficitaires : l’attention, la mémoire, les fonctions exécutives, la métacognition et la cognition sociale. Les compétences acquises en séances sont destinées à se généraliser et à permettre d’affronter avec plus de succès des situations quotidiennes, contribuant ainsi au rétablissement. Les programmes de remédiation cognitive reposent sur la réalisation d’exercices spécifiques verbaux, écrits ou informatisés, dans le cadre de séances groupales ou individuelles.

L’apport d’informations objectives est rarement efficace. Le développement de pensées alternatives peut se faire par la décentration en demandant au patient d’imaginer le point de vue d’autrui. La restructuration cognitive entre en jeu dans toute thérapie cognitivo-comportementale de façon plus ou moins marquée. La créativité du thérapeute contribue à créer des situations originales qui mettront le patient dans des situations propres à faire reconsidérer, remettre en cause, par le patient sa façon de les appréhender. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 17 mai 2018 à 18:26. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Elle est alors à rattacher au courant de l’éducabilité cognitive. La remédiation cognitive est utilisée pour pallier des difficultés cognitives. La remédiation proposée s’inspire de la précédente avec des approches à partir d’un matériel plus concret et adapté.