Revue Numismatique, Volume 15… PDF

Antoninien de Tetricus : IMP TETRICVS P F AVG. Gaules, probablement de 271 revue Numismatique, Volume 15… PDF 274, après le meurtre de Victorin à qui il succède.


Victorin, tandis qu’Aurelius Victor ne lui accorde que deux ans de règne. Toutefois, comme le Chronicon contient des erreurs et que Tiro se trompe dans le nom des consuls, avec Valerianus au lieu d’Aurelianus, Lafaurie doute de ces indications datées. Tetricus est un sénateur gouverneur d’Aquitaine, en poste à Bordeaux lorsque les soldats du Rhin le proclament après l’assassinat de Victorin et en son absence selon Eutrope. Il tente de rétablir un gouvernement civil dans l’Empire des Gaules mais est  pris en otage  par ses généraux et est confronté à l’usurpation de Faustinus, un chef militaire, sur le Rhin. Comme les précédents empereurs gaulois, il revêt le consulat, en concurrence avec les consuls officiels de Rome. Toujours selon l’Histoire Auguste, Aurélien aurait fait don aux Tetricus d’une très belle domus sur la colline du Caelius.

Une mosaïque dans cette maison représenterait Aurélien recevant sceptre et couronne de l’empire des mains des Tetricus, et leur accordant en retour la dignité de sénateurs. Jean Lafaurie, La chronologie des empereurs gaulois, Revue numismatique, série 6, volume 6, 1964, p. Tetricus-le-Jeune, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, Tome 85, numéro 3, 1978, p. Sylviane Estiot, Tétricus I et II : les apports de la statistique à la numismatique de l’empire gaulois, p.

André Chastagnol, commentaires de l’Histoire Auguste, p. Mesure, 1989, volume 4 – no 3-4. 285, Paris, Armand Colin, 1997, 304 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 décembre 2018 à 13:18.

L’Empire des Gaules sous Tétricus en 271 apr. Empire romain connut une grave crise, appelée par la tradition anarchie militaire. De la mort de Sévère Alexandre en 235 à l’avènement de Dioclétien en 285, 64 empereurs ou usurpateurs se succédèrent ou luttèrent les uns contre les autres. De plus, elle est tendancieuse et douteuse sur les détails. L’épigraphie apporte une autre contribution pour l’établissement de la chronologie, grâce aux inscriptions datées selon les consulats des empereurs gaulois. De nombreuses propositions ont été formulées puis sont sujettes à controverses : parmi celles-ci, en 1693 Lenain de Tillemont avance l’année 260 pour l’avènement et 267 pour la chute de Postume, fondateur de l’empire des Gaules, et fait régner Tetricus de 268 à 273. Postume règne de 258 à 268, Victorin en 268 et Tetricus de 268 à 273.