Saint-Philibert de Tournus : L’abbatiale du XIe siècle PDF

Son église abbatiale est devenue église paroissiale en 1802, et Saint-Philibert de Tournus a actuellement pour recteur le père Dominique Oudot, curé de la Paroisse Saint-Philibert en Tournugeois. 175 : les Romains ont saint-Philibert de Tournus : L’abbatiale du XIe siècle PDF un camp fortifié sur le site.


Il sert de relais pour les légions et les courriers de l’Empire. Juin 177 : début des persécutions contre les chrétiens, en particulier à Lyon. Certains s’enfuient vers le nord, dont un certain Valérien qui s’installe à Tournus. Il est inhumé à l’emplacement de la crypte actuelle de l’église. Le tombeau du martyr devient alors un lieu de recueillement clandestin pour les chrétiens. On en connaît très peu de chose, et aucun vestige matériel sauf un sarcophage, actuellement déposé dans la crypte.

Grégoire de Tours mentionne la présence d’un sanctuaire. Le roi de Bourgogne Gontran implante une communauté monastique sur les lieux. C’est un monastère de fondation royale ne dépendant pas des puissances locales. En 731, invasions des Sarrasins qui remontent le Rhône et la Saône. Mai 875 : les moines de saint Filibert s’installent à proximité des moines de Saint-Valérien.