SE LIBERER DE SON HISTOIRE. Karma et accomplissement PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau SE LIBERER DE SON HISTOIRE. Karma et accomplissement PDF’est plus pertinent, retirez-le.


En pratique : Quelles sources sont attendues ? Par dérivation et simplification du terme, on qualifie aujourd’hui de manichéenne une pensée ou une action sans nuances, voire simpliste, où le Bien et le Mal sont clairement définis et séparés. Le manichéisme fut créé par Mani, durant le IIIe siècle. Grâce à la protection du roi de Perse Shapur Ier, Mani put prêcher le manichéisme à travers tout le Moyen-Orient. Peintre de grande qualité ainsi que ses disciples et successeurs les plus habiles, Mani créa une tradition d’illustration des manuscrits religieux, qui a bien pu avoir sa part dans la naissance de la miniature persane.

Le manichéisme s’introduisit dans l’Empire romain, notamment en Égypte et en Afrique romaine, et fit l’objet d’un décret de persécution en 297, en raison de sa nouveauté, opposée au culte romain traditionnel, et de son origine persane, donc provenant des ennemis des Romains. On raconte comment, un jour, les esprits des Ténèbres voulurent donner l’assaut au royaume de la Lumière. Mais ils ne pouvaient rien contre le royaume de la Lumière étant donné sa suprasensibilité. Les esprits du royaume de la Lumière prirent alors une partie de leur propre royaume et la mêlèrent au royaume matériel des Ténèbres. Grâce à ce mélange d’une partie du royaume de la Lumière avec le royaume des Ténèbres, il y eut, dit-on, en quelque sorte dans le royaume des Ténèbres comme un levain, une sorte de substance provoquant la fermentation qui plongea le royaume des Ténèbres dans une danse tourbillonnante chaotique par quoi il reçut un nouvel élément, à savoir la mort — relevant pour l’homme d’une sorte de transsubstantiation.

Cela a lieu tant et si bien que le royaume des Ténèbres se consume constamment lui-même et porte ainsi en lui le germe de son propre anéantissement — ou pour l’homme, d’une transmutation en lumières passant par la formidable coruscation de la mort. Selon le manichéisme, la Lumière et les Ténèbres coexistaient sans jamais se mêler. Mais à la suite d’un événement catastrophique, les Ténèbres envahirent la Lumière. Lumière et son corps, appartient au royaume des Ténèbres — ce qui peut transformer la mort non plus en processus destructif mais en processus d’élévation suprême, de libération de l’esprit. Selon le manichéisme, l’homme naturel est donc double.

Ténèbres — c’est la partie mortelle de l’homme. Ce combat entre le Bien et le Mal est un des fondements du manichéisme. Pour que l’esprit d’un homme puisse, une fois mort, se libérer du cycle des incarnations et arrive donc à rejoindre le royaume de la Lumière, il faut qu’il se détache de tout ce qui est matériel de son vivant. Selon le manichéisme, la mort matérielle a deux facettes.