Stèles : La grande famine en Chine, 1958-1961 PDF

Une partie de l’Ouest du Sichuan est, à partir de 1939 déplacée dans la province du Xikang, avant d’y revenir en et 1955. Les données officielles pour le Sichuan citées par le chinois Yang Jisheng, auteur de Stèles. Stèles : La grande famine en Chine, 1958-1961 PDF Grande famine en Chine, 1958-1961, font état de 7 970 100 morts non naturelles et 6 191 900 naissances non advenues.


Affamer les paysans pour nourrir les villes. Le « Grand Bond en avant » initié par Mao à la fin des années 1950 a provoqué un gigantesque désastre économique. Dès 1958 s’abat l’horreur : des villages entiers sont effacés par la famine, les cas de cannibalisme se multiplient, les survivants perdent la raison ; assassinats, suicides et abandons d’enfants sont courants… Yang Jisheng a mis une quinzaine d’années à rassembler documents et témoignages pour ériger, « une stèle pour mon père, mort de faim en 1959, une stèle pour les 36 millions de Chinois victimes de la famine, une stèle pour le système responsable du désastre ».

Le 19 mai, les autorités ont décrété trois jours de deuil national. Deux lacs dans le Batang, Sichuan. La province du Sichuan se situe au nord du Yunnan, à l’est du Tibet, au sud du Qinghai, du Gansu et du Shaanxi, à l’ouest de la municipalité du Chongqing et au nord-est du Guizhou. Le Sichuan est une région très montagneuse, et l’accès à cette province a toujours été difficile.

Ses sommets hauts de 6 000, voire 7 000 mètres, plus anciens que ceux de l’Himalaya tout proche, émergent d’une couche brumeuse et humide qui favorise le développement d’une végétation particulièrement épaisse. Entouré de montagnes nées d’une série de collisions tectoniques, le bassin du Sichuan est drainé par le plus long fleuve d’Asie, le Yangzi Jiang. Route Chunxi, rue piétonne de Chengdu, capitale du Sichuan. Le Sichuan est connu depuis des siècles comme le  grenier à blé  de la Chine. Grâce à son climat et à un système d’irrigation millénaire mais encore efficace, le Sichuan est l’une des premières provinces chinoises en termes de production agricole. Les récoltes agricoles incluent les agrumes, la canne à sucre, la patate douce, la pêche et le raisin.

Le Sichuan est également très riche en ressources minières, avec plus de 132 types de minéraux tels que le vanadium, le titane et le lithium qui sont les plus répandus en Chine. Le Sichuan est également producteur du poivre du Sichuan, utilisé dans différentes cuisines du monde. Il en existe trois variétés, le plus commun est noir, le vert plus réputé, ainsi que le rouge, le plus onéreux. Ces trois poivres poussent principalement sur le territoire du Xian de Wenchuan.

Le centre spatial de Xichang, l’un des quatre de la Chine, est également situé dans le Sichuan. Le Sichuan a aussi bénéficié du développement économique induit par le plus grand barrage du monde, construit en un temps record dans les années 1990 et avec des turbines Alstom, pour la production d’hydroélectricité, une des énergies renouvelables majeures de Chine. La majorité parle des variétés de mandarin appartenant au groupe mandarin du sud-ouest. De nombreuses autres langues sont également parlées, surtout par les minorités ethniques. Dans ce type de spectacle, le comédien possède un masque qui change en quelques fractions de seconde, et possède jusqu’à plusieurs dizaines de formes et couleurs différentes. Le jeu est basé sur l’effet de surprise lors du changement de masque.