Supériorité de l’éthique : De Schopenhauer à Wittgenstein et au delà PDF

1819, Le monde comme volonté et comme représentation. Son unique sœur, Adèle, naît neuf ans après lui, en 1797. La même année, Henri Floris Schopenhauer commence à s’occuper de l’éducation de son fils afin qu’il embrasse une carrière commerciale. Selon lui, deux moyens sont requis pour supériorité de l’éthique : De Schopenhauer à Wittgenstein et au delà PDF parvenir : l’étude des langues et les voyages.


De retour de voyage, il devient employé commercial. Son travail lui répugne et l’engagement qu’il a pris vis-à-vis de son père le ronge. Mais ce dernier meurt quelque temps après, le 20 avril 1806, en tombant dans un canal situé derrière la maison. Johanna Schopenhauer, sa mère, vend le fonds de commerce et s’installe à Weimar pour se livrer à ses activités littéraires. Elle tient chez elle un salon auquel Goethe assiste régulièrement. Elle devient une romancière à succès.

Ce qui le pousse à rester dans cette ville est son désir d’entendre Fichte, pour qui il conçoit une admiration a priori, laquelle ne résiste pas à l’épreuve. En 1813, il soutient donc sa grande thèse, dont le titre exact est De la quadruple racine du principe de raison suffisante à l’université d’Iéna. La même année, à Weimar, il retrouve Goethe, avec qui il discute des écrits sur la manifestation des couleurs, dont il tirera une théorie. En 1814, il se brouille avec sa mère et emménage seul à Dresde.