Sur les traces de Godefroid de Bouillon en Belgique PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Paysage de la vallée de la Semois, près de Frahan, en Belgique. Ardennais dans les dénominations de territoires naturels ou sur les traces de Godefroid de Bouillon en Belgique PDF qui se situent sur le vieux massif forestier, traversé par la Meuse. Il est parfois difficile de reconnaître les limites de ces territoires, d’autant que les nombreuses tentatives d’appropriation de ce nom entretiennent une certaine confusion.


Godefroid ou Godefroy de Bouillon. Son seul nom évoque les croisades. Il nous renvoie à une vision idéalisée du Moyen Âge, celle des châteaux forts, des gentes dames et des chevaliers. Pourtant, la personnalité de Godefroid de Bouillon qui sera, au XIXè siècle, érigé en mythe fondateur de la Belgique naissante, est empreinte de mystères. Du lieu de sa naissance et de sa mort, de son caractère à ses ambitions en passant par sa réelle piété, tout est vague. C’est à la découverte de ce mystérieux Godefroid que « Sur les traces de » vous entraîne. Un voyage dans le temps, une plongée dans la Belgique médiévale qui vous conduira jusqu’aux confins de la chrétienté.

L’Ardenne est un lieu où de nombreuses rivières prennent leur source, comme la Lesse, L’Ourthe, L’Amblève, la Sûre, etc. La région est traversée par un seul fleuve important, la Meuse, à son extrémité ouest. Cependant d’autres cours d’eau importants délimitent ses frontières avec la région de l’Eifel comme la Moselle et le Rhin. Les étés sont chauds et humides, les hivers froids et longs. Le climat est majoritairement influencé par le relief de ce massif.

Tout d’abord, les températures de l’Ardenne sont moins élevées que dans les régions environnantes à cause de l’altitude. Outre le relief, le massif forestier contribue également à ce climat tempéré. Cette vaste couverture forestière capte une grande partie du rayonnement solaire, empêchant l’augmentation de la température du sol. Le phénomène inverse existe aussi : la nuit, les arbres empêchent la radiation nocturne, ce qui entraîne une forte diminution des températures. Dans les vallées, le relief permet de protéger du vent certains endroits, tout en en exposant d’autres situés davantage sur les hauteurs. L’Ardenne primaire ou massif ardennais correspond à toute la partie occidentale du grand massif schisteux ardenno-rhénan surélevé par l’orogenèse hercynienne ayant succédé à l’orogenèse calédonienne plus ancienne. L’Ardenne secondaire ou jurassique correspond à la partie méridionale du domaine ardennais.