Tempetes PDF

Bien que les médias aient fait mention d’ouragans, ces tempêtes n’en avaient pas la structure. En décembre 1999, l’Europe a été frappée par trois dépressions intenses. Le 3 décembre, la tempête Anatol a dévasté tempetes PDF Danemark et le nord de l’Allemagne. Trajectoire de la tempête Lothar, avec les pressions relevées.


Une collection spectaculaire pour une
plongée unique au coeur de l ouragan !
De l orage à la tornade, les tempêtes sont l un des
phénomènes météorologiques les plus terrifiants qui
soient. Cet ouvrage propose de découvrir pourquoi
de simples vents peuvent se transformer en terribles
cyclones, quelles sont les tempêtes les plus célèbres
et comment les scientifiques tentent de prévoir ces
catastrophes. Le lecteur pourra ainsi suivre un chasseur
de tornades dans son dangereux périple aux États-Unis,
explorer les nuages et la foudre ou affronter les tempêtes
de feu et de sable.

C’est une dépression qui s’est formée au large de Terre-Neuve avant de traverser l’Atlantique en moins de 24 heures. Travaux de déblaiement d’une rue d’Angoulême le 28 décembre 1999. Bretagne le 27 décembre 1999 pour atteindre la côte de cette région vers 16 h. Le vent continuait à souffler en Corse le mardi 28 au matin.

Suisse et le nord de l’Italie. Pendant ce temps, le long de sa trajectoire, des quantités importantes de pluie ont causé des inondations. Dans certains endroits des Alpes, les chutes de neige ont duré deux jours, la couche neigeuse atteignant environ deux mètres. En faisant le suivi des événements, ils ont émis des avertissements pour la seconde tempête dès le matin du 27 décembre.

Un bulletin d’alerte a également été diffusé pour des chutes de neige en Bretagne par exemple. Durant ces deux systèmes, les prévisionnistes de Météo-France à tous niveaux ont travaillé en contact étroit avec les services de la sécurité civile. Les rafales ont certainement dépassé les prévisions mais les populations étaient prévenues d’un événement important. Ses modèles de prévision numérique du temps ont indiqué initialement de faibles dépressions venant de l’Atlantique.