Théophile-Alexandre Steinlen : L’oeil de la rue PDF

Meurisse, Paris, Bibliothèque nationale de France. Il est le fils de Samuel Steinlen, un employé des Postes de Lausanne. Originaire d’Allemagne, la famille Steinlen avait été admise théophile-Alexandre Steinlen : L’oeil de la rue PDF la bourgeoisie de Vevey en 1831. Paris avec sa femme Émilie en 1881.


D’origine suisse, naturalisé français, Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923) fut tout à la fois dessinateur, graveur, caricaturiste, illustrateur, affichiste, peintre et sculpteur. Bien qu’autodidacte, il est l’héritier d’une riche tradition artistique de Delacroix à Degas en passant par Daumier ou Manet (scènes de genre et de cabaret, sujets politiques, nus et natures mortes, portraits divers ou encore témoignages de la Première Guerre mondiale). La diffusion de son œuvre à l’âge d’or de l’affiche et des grands périodiques illustrés fait de l’artiste montmartrois l’une des figures centrales de la cultures visuelles européenne. Steinlen, l’œil de la rue, réunit pour la première fois les œuvres des principales collections publiques et privées de l’artiste. Première monographie sur l’artiste depuis plus de vingt ans, cet ouvrage apporte une documentation riche et inédite. Il propose un ensemble d’interprétations nouvelles sur Steinlen, sur son œuvre et sur l’histoire artistique et culturelle de la troisième république.

Logeant depuis 1883 sur la butte Montmartre, Steinlen fait rapidement connaissance avec les personnalités artistiques qui y gravitent. Adversaire de l’injustice, compatissant envers les déshérités, qui alors ne manquaient pas à Montmartre, il dépeint des scènes de la rue, des usines, de la mine, mettant en scène les malheureux de toute espèce, mendiants, ouvriers dans la misère, gamins dépenaillés et prostituées. Ces personnages semblent plus souvent écrasés par leur triste condition que révoltés. Steinlen pratique de préférence le dessin et le pastel pour dépeindre la vie quotidienne de la rue et ses petits métiers. Le réalisme de ses dessins a inspiré certaines œuvres de Jean Peské, ou les débuts de Pablo Picasso.

Steinlen est inhumé au cimetière Saint-Vincent à Paris. En 1901, Samuel-Sigismond Schwarz fait appel à ses talents pour illustrer la première couverture de L’Assiette au beurre. En 1902, Steinlen milite pour la constitution d’un syndicat des artistes peintres et dessinateurs dont il prononce le discours d’adhésion à la Confédération générale du travail en juillet 1905. En 1904, il adhère à la Société des dessinateurs et humoristes dont, en 1911, il est un des présidents d’honneur. Portrait de Suzanne Valadon, Vernon, musée Alphonse-Georges-Poulain. Filles et souteneurs au Moulin Rouge, Buenos Aires, musée national des beaux-arts d’Argentine. Eugénie Buffet : Ma Vie, Mes Amours, Mes aventures.

France Belfort, musées de Belfort : fonds de dessins de Steinlen liés à la Première Guerre mondiale. Périgueux, musée d’art et d’archéologie du Périgord : quatre Chats en bronze. Montreuil-sous-bois, Musée de l’Histoire vivante, Le Bel héritage, rétrospective 1885-1922, du 18 mars au 31 mai 1987. Un autre regard , du 21 avril au 3 novembre 2002. Regard sur les ouvriers du bâtiment , du 4 octobre 2003 au 4 janvier 2004. Bruxelles, musée communal des beaux-arts d’Ixelles, reprise de l’exposition de Lausanne  Steinlen, l’œil de la rue , du 12 mars au 30 mai 2009. Bezons, Vision d’un anarchiste de la grande boucherie, 22 lithographies de Steinlen exposées à la médiathèque Maupassant du 4 au 29 novembre 2014.

Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social,  Le Maitron  : notice biographique. Dictionnaire des anarchistes,  Le Maitron  : notice biographique. Dans la vie est le titre d’un recueil de textes et de chansons que Steinlen a illustré pour son ami le chansonnier Aristide Bruant. Catalogue, sous la direction de Gérard Bonnin, éd. Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Tome VIII, p. Ernest de Crauzat, Steinlen peintre, graveur, lithographe, Paris, Ch. Catalogue de l’exposition des œuvres peintes, dessinées et gravées de Th.